Forum destiné à la publication de poèmes, afin de partager ensemble l'art poétique.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Attention : les textes publiés appartiennent à leurs auteurs, ils sont protégés par le droit d'auteur

Partagez | 
 

 Léocadia, la fleuriste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
acacia
Poète
Poète


Nombre de messages : 107
Age : 82
Localisation : LIMOGES
Date d'inscription : 10/11/2010

MessageSujet: Léocadia, la fleuriste   Sam 11 Déc - 1:51


Il y avait des milliers de fleurs dans cette vitrine. Léocadia circulait au milieu d'elles, disait un mot gentil au camélia, qui s'empourprait, caressait doucement une orchidée, qui la saluait avec cérémonie, humait avec bonheur une splendide rose rouge, qui se trémoussait de plaisir, déposait avec grâce un baiser léger sur la tige élégante d'un anthurium orangé... enlevait, de-ci de-là, une fleur fanée, une feuille sèche, flirtait avec un bouquet d'arums, qui redressait fièrement ses tiges majestueuses... Tous les matins, elle répétait ces gestes avec douceur et précision, en arrosant les plantes vertes, qui s'épanouissaient dans les pots en terre cuite, en vaporisant les feuillages, qui aimaient être ainsi rafraîchis... Puis, elle fermait les rideaux exposés au sud, pour garantir à sa boutique une mi-ombre fraîche, évitant ainsi à ses pensionnaires de recevoir les rayons directs du soleil.
Un coup d'aspirateur, un coup de torchon sur les étagères, ... et elle s'asseyait derrière son bureau. Elle chaussait ses lunettes, avant de plonger dans la lecture, toujours complexe, du grand livre des comptes, étalé devant elle...
Soudain, un coup de sonnette la fit tressaillir. Elle avait beau être habituée à ce bruit, elle sursautait à chaque fois qu'elle entendait ce "drelin-drelin ... " impertinent.
Elle leva les yeux, et vit tout de suite son premier client:
« Bonjour » dit-il poliment... « Je cherche un bouquet à offrir à ma mère, puis-je jeter un coup d'oeil? »
- Bien sûr, répondit la vendeuse, et, si vous avez besoin d'un renseignement, ... je suis à votre service.
- Merci, votre boutique est très bien exposée, et vous savez mettre les fleurs en valeur...
Elle rougit, et baissa le nez sur son livre, et fit semblant de compter sur sa calculatrice, légère et performante à la fois..., alluma une lampe d'ambiance, et se dirigea vers une petite table, où était discrètement placé, entre le bureau et une magnifique décoration florale, un magnétophone. Elle prit sur la table une K7, qu'elle glissa dans la fente de l'appareil... En même temps, elle appuya sur un bouton, et une lumière tamisée se répandit dans la pièce... on aurait dit que cette lampe d'ambiance venait de déclencher quelque chose de magique, car une musique s'éleva, à peine audible tout d'abord, et, bientôt, s'amplifia, et occupa toute la pièce, sans, pour autant, être bruyante...
Une osmose s'établit dans la salle entre les plantes vivantes, mais nsilencieuses, cette douce clarté, qui mettait, de-ci, de-là, des taches de lumière, et la musique qu'on croyait sortie tout droit d'une forêt proche, pleine de chants d'oiseaux, légers et frais comme une source... On aurait dit que les fleurs, qui s'étaient préparées à être belles, se laissaient bercer par les sifflements argentins d'un merle rieur, les gazouillis d'une hirondelle, les trilles harmonieuses d'un rossignol, ... qui les faisaient frissonner. Aussi, se levaient-elles avec grâce et légèreté... Elles firent une révérence délicieuse, et s'avancèrent ensemble pour entamer une danse, au son des trémolos...
Le client s'était arrêté, et admirait le spectacle, fait de taches de lumière, de `rayons laser' qui sillonnaient la pièce, pendant que son oreille écoutait ce concert des chants d'oiseaux qui avait l'air de le bercer, et de le faire rêver...
Oui, ... il était entrain de vivre un rêve éveillé... Il était ici, dans un coin de paradis, et une sorte de paix l'envahissait tout entier... Il n'osait rompre le charme, et c'est la voix de Léocadia qui le sortit de sa torpeur... :
« - Avez-vous trouvé votre bonheur, Monsieur, ou voulez-vous que je vous aide ? »
Il sursauta légèrement, et se tourna vers la vendeuse
« - Je suis assez séduit par cette gerbe de fleurs exotiques, qui a l'air de sortir tout droit de la forêt tropicale... Croyez-vous que ma mère apprécierait ? Et connaissez-vous le nom de toutes ces beautés qui composent le bouquet ? ... »
Léocadia, sans hésiter, lui présenta les gerberas, les sabots de Vénus, les strelitzias ('oiseaux de paradis’), les anthuriums de toutes les couleurs, les roses de porcelaine, les cannas, ... auxquels elle avait ajouté deux tiges d'asparagus, et une légère branche de liane aurore...
« -C'est un bouquet magnifique... Vous avez l'air de bien connaître les plantes et de beaucoup les aimer... Croyez-moi, elles vous le rendent bien... Je suis heureux d'avoir rencontré une personne si jeune, et si passionnée par son métier... »
Il paya, tendit la main à Léocadia, et, le bouquet sur le bras, il sortit de la boutique, en se promettant bien de revenir
Lui aussi, il aimait les fleurs, et cultivait son petit jardin avec amour. Les conseils d'une jeune et jolie fleuriste lui seraient sûrement utiles...
Coeur Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Léocadia, la fleuriste
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» papier de fleuriste
» Le vélo de la fleuriste !!
» Nouvelle fleuriste a Ottignies
» La galerie de la fleuriste
» Après une visite chez le fleuriste... (jour 3)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poésie en ligne :: Histoires-
Sauter vers: