Forum destiné à la publication de poèmes, afin de partager ensemble l'art poétique.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Attention : les textes publiés appartiennent à leurs auteurs, ils sont protégés par le droit d'auteur

Partagez | 
 

 En cherchant Pére Joseph - I

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
r.n.rodrigues
Petit poète
Petit poète


Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 16/06/2008

MessageSujet: En cherchant Pére Joseph - I   Jeu 15 Aoû - 1:26

Tout a commencé un vendredi soir d'été. J'étais assis dans vieux divan en cuir au coin de la salle des archives, au sous-sol de la Bibliothèque Benedidto Leite. Il faisait très chaud, le climatiseur est en panne depuis trois mois. Je feuilletais quelques-uns des exemplaires des anciens journaux, je recherchais sur les homicides arrivés dans le quartier du Desterro durant les années 70 jusqu'à 80. Quand par hasard, j'ai vu, sur la petite table, un vieil exemplaire d'un quotidien de dix ans. Le titre était "O Estado do Maranhão" - publié dans la première page dans les rubriques sur la culture. « Maranhense y publiait son premier roman en France » J'ai mis le lourd exemplaire sur la table, j'ai pris la section culture et j'ai commencé de lire le reportage avec enthousiasme. Mais lorsque j'avais terminé de lire l'article, je me suis demandé - "Pourquoi n'écrire pas un article sur cet écrivain inconnu qui a publié un livre en France?". - "C'est bien intéressant comme histoire". Je suis resté très fasciné par l'idée. Après avoir constaté que cette publication du journal était vieille de dix ans, j'ai pris mon petit cahier et j'ai noté le nom du livre et de la maison d'édition. "Le Cahier rouge de Père Joseph". Je me suis levé de la chaise et je suis sorti de la salle dont la température en ce jour d’été était insupportable. Je me suis rendu à ma petite chambre qui se trouvait dans une pension bon marché située derrière de l´église de Notre-Dame du Desterro à la ruelle Heureux dans le voisinage d'une fabrique de glace fermée. Un vieil immeuble colonial d'un étage avec trois portes fenêtres, un balcon en fer forgé avec trois petits et étroits appartements divisés par une cloison de bois. J'habitais celui du milieu. D'un côté habitait un couple de camelot et une vieille prostituée qui faisait encore du trottoir toutes les nuits et fréquentait les bars du Port d'Itaqui. J'avais un lit d’une place, deux chaises, une table sur laquelle étaient posés plusieurs livres et revues. Le tout restait devant la porte fenêtre. Sur une chaise il y avait un téléviseur en noir et blanc et une petite armoire de deux portes où je gardais mes vêtements et tout ce que je possédais comme trésor.

Depuis deux ans je suis au chômage, le journal où je travaillais comme reviseur a fermé pour dettes. Six mois après ma femme m'a expulsé de notre foyer. Elle a déménagé avec son nouveau mari qui est très riche dans un appartement de luxe pas trop loin de la Plage Ponta D'areia. Malgré tout elle m'aime encore et tous les mois, elle dépose un peu d'argent sur mon compte bancaire afin que je puisse payer les frais de la chambre que j’occupe, la nourriture etc. Comme cadeau d’anniversaire, elle m'a acheté un ordinateur portable pour que je puisse écrire mes articles lesquels parfois je vends à certains journaux de la ville.
Mais durant une nuit ou il faisait très chaud, il y avait une jolie lune dans le ciel sans étoile, j’avais pour unique pensée de rechercher le livre du Père Joseph. Le Couple de camelot dormait tranquillement. Une brise salée comme celle de la mer m’arrivait de la rivière du Bacanga accompagnée du bourdonnement des moustiques.
J'ai ôte de l’armoire mon ordinateur portable, que j’avais caché en dessous des vêtements et puis je me suis assis au bord du lit, je l'ai allumé et tout juste après j'ai visité le site d’une maison d’édition française. Pour ma grande surprise, j'ai découvert les pages du roman que je cherchais avec le résume du livre sur la vie de son auteur. J'ai regardé pour le prix du livre c’était 17,00 euros.

Samedi matin le jour était ensoleillé, j'ai téléphoné à mon ex-femme, je lui ai parlée sur l'histoire que je viens tout juste de lire sur cet écrivain inconnu qui a été publié en France il y a de cela environ dix ans, ainsi donc j’ai pris du temps à lui parler aussi de mon projet d'écrire des articles sur la vie de cet écrivain qui a réussi à réaliser le rêve de tous ceux qui aimeraient devenir écrivains. Vraiment j’aurais aimé connaitre comment était sa vie ? Elle a adoré l'idée que je lui ai expliquée, ainsi j'ai profité par lui demander l'argent pour payer les frais de la commande du livre.
Elle est venue chez moi m’apporter l'argent pour les frais. Après quoi nous avons pris rendez-vous au bureau des Postes par envoyer le mandat-postal à la maison d’édition de France. Et après on est allé dans une auberge bon marché situé dans la rue de Nazaré où nous avons passé toute la journée à faire l'amour, pendant que le mari de mon ex-femme était lui en voyage pour son travail. Il devrait arriver le soir même à Brasilia où il devrait être en voyage d’affaires pour son entreprise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
En cherchant Pére Joseph - I
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Joseph Gordon-Levitt
» Joseph Dawson [soutier]
» La saga de L'Epouvanteur de Joseph Delaney
» Joseph Dinant
» Joseph Conrad

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poésie en ligne :: Histoires-
Sauter vers: