Forum destiné à la publication de poèmes, afin de partager ensemble l'art poétique.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Attention : les textes publiés appartiennent à leurs auteurs, ils sont protégés par le droit d'auteur

Partagez | 
 

 Transinhumanisme ( transe inhumanisme )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Faubert Patrice
Poète
Poète


Nombre de messages : 969
Date d'inscription : 02/05/2013

MessageSujet: Transinhumanisme ( transe inhumanisme )   Jeu 21 Mai - 8:10

Tout le monde
Se croit lucide
Mais personne n'est lucide
Tout le monde se croit objectif
Mais personne n'est objectif
Car l'ignorance
N'est jamais lucide
Car l'ignorance
N'est jamais objective
Et nous sommes tous et toutes
Cela ne fait aucun doute
Dans une ignorance profonde
De tout ce qui régit le monde
Parfois surgit une idée féconde
Et de cette infime parcelle de réalité
Que seule nous pouvons appréhender
C'est cela que nous appelons lucidité ou objectivité
Chacun, chacune, voyant midi à sa porte
Mais le mot porte n'est jamais la porte !
Mais il y a nonobstant des réalités
Que tout le monde peut constater
Comme la viande irradiée
Comme la viande clonée
Comme le poisson transgénique
De toute une bouffe biotechnologique
C'était bien la peine
La domestication du feu en Afrique
Il y a au moins, un million d'années
C'était bien la peine
La domestication du feu, en Europe
Il y a au moins, environ 500.000 années
A l'époque des tribus et des clans
Comme sous feu ( 1942 - 2011 ) Kadhafi, ce tyran
Cette Libye
Cadeau des Nations Unies
Un pays en trois grandes parties
De colonies qui deviennent une monarchie
En 1959, voilà le pétrole
Des compagnies pétrolières, l'idole
Puis vint ( 1969 ) le coup d'Etat militaire
Kadhafi sut bien y faire
Pour les clans et les tribus, les diviser
Pour le pouvoir, mieux le conserver
Machiavéliques jeux d'alliance
Qui ne sont sur le long terme, que mésalliance
Faux comités populaires
Sous une dictature de fer
Et seulement l'identité tribale
Toujours prégnante, toujours fondamentale
Dans une tentative d'union supranationale
Panarabisme, panafricanisme
L'Otan ne le voulait pas, interdit
Nations arabes, nations africaines, des Etats-unis
Pas évident d'y retrouver ses petits
Dans la politique de certains pays
Et puis aussi le massacre d'Abou Salim
En 1996, 1200 islamistes massacrés, aucun rescapé
Comme une pure épouvante dans un film
Fut contre Kadhafi, fédérateur, et le fit chuter
Il fut aussi un prédateur sexuel, un violeur
Abusa sexuellement de gens, et un tueur
Mais le dénominateur commun, cette unanimité
Que contre lui, il finit par créer
Ce fut le massacre d'Abou Salim, il ne put être caché
Donc toujours un dénominateur commun
Pour prendre le pouvoir, c'est le moyen
Comme les quatre mois de feu ( 1902 - 1989 ) Khomeini
En France, qui fut de bonne compagnie
Le 6 octobre 1978, furtivement à Cachan
Puis à Neauphle-le-Château, plus charmant
L'exil pour renverser le Chah d'Iran
Moins long que celui d'Irak, qui dura 14 ans
Avec sa cour de propagandistes
Il prépara en douceur la terreur islamiste
Une tyrannie
En remplacerait une autre
Et dans les manifestations en Iran
En 1978, un seul slogan
De Khomeini, exporté " Mort au Chah "
Avec d'autres complicités, et voilà
Comme les intellectuels français, manipulés
Par l'idéologie, aveuglés, la sottise intellectuelle
Vrais mandarins, faux rebelles
Les Sartre, Foucault, bien abusés, et d'autres
Dans la pensée séparée, tant d'apôtres
La réaction islamiste
Et non pas la révolution islamiste
La réaction nationaliste
Et non pas la révolution nationaliste
La réaction de ceci ou de cela
Il n'y a que cela
La révolution à tort et à travers
Cela est tout à fait volontaire
Cela sert toutes les bourgeoisies et idéologies réactionnaires
De faire croire qu'un changement de régime est révolutionnaire !
Partout en effet
D'une méthode l'autre, c'est la guerre
Partout en effet
D'une méthode l'autre, c'est la misère
Comme le transhumanisme
En fait le transinhumanisme
La femme commandée sur un catalogue
L'homme commandé sur un catalogue
L'enfant commandé sur un catalogue
Cela sera du sur-mesure
Selon les bourses pour la facture
L'amortalité ou l'immortalité
Pourquoi faire ? dans une société
Où tout est délétère et mortifère
Où tout est de la guerre
Où tout est de la misère
Certes
110.000 personnes dans le monde
Car la mort sort sa fronde
Meurent chaque jour
Car la mort fait sa cour
Mais vivre cent ou deux-cents ans
Dans une société où tout est un conflit
Où tout est un bras de fer permanent
Et puis par tous les suicides, cela est contredit
Donc, à part les inconscientes et inconscients
L'on se demande qui cela intéresse vraiment !
Des nantis, des grandes bourgeoisies, des tyrans ?
Le fascisme libéral de la technologie
La technologie du fascisme libéral
Déjà, l'espèce humaine a fait son temps
Car 35000 espèces de poissons, comparativement
Et puis, c'est maintenant la biologie de synthèse
Comme la fabrique de drogue, à l'aise
Codéine, morphine, cocaïne
Par des levures, le capital la joue fine !
Le monde entier
Est devenu une vaste escroquerie
Il faut le constater
L'escroquerie sentimentale en fait partie
Des milliers de suicides en quatre ans
Tout cela par l'internet, c'est effarant
Misère affective, misère sexuelle, pas étonnant
La solitude dans la multitude
La multitude dans la solitude
Les brouteurs de l'Afrique
Font avec la misère, du fric
Il leur suffit d'un ordinateur
Pour y donner faussement le coeur
Car tout y est du travestissement
Une identité usurpée, rémunérateur divertissement
C'est la misère
Qui s'en prend à la misère
C'est la misère qui prend de grands airs
Il en va ainsi dans notre monde réactionnaire
Tout le monde y étouffe, de l'air, de l'air !
Et bientôt l'utérus artificiel
Plus besoin d'une mère porteuse même la plus belle
Un monde artificiel
Pour une humanité artificielle !
Dans le même temps
Et c'est assez quotidiennement
Dans nos 35000 boulangeries françaises
Qui sur le bon pain, nous racontent des fadaises
102 additifs, la baguette du supermarché
98 additifs, la baguette du boulanger
15 additifs, pour le label rouge
5 additifs, le label rouge tradition
2 additifs, la baguette biologique
De toutes façons, cela est autorisé
En toutes choses, en tous domaines
C'est par le faux que les envies sont formées
Que le goût est formé
C'est le référent qui nous mène
Il fait course en tête
Il rend l'humanité sous-humaine
Et c'est cela qui fait, de tout, de rien, une fête
La technologie n'empêche pas d'être bête !


Patrice Faubert ( 2015 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway.fr "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Transinhumanisme ( transe inhumanisme )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Transe fusion lettrine
» Graham Masterton - Transe de mort
» Régard sur certaines pratiques réligieuses au Congo: La transe.
» PARALLELISME ENTRE SOUS DEVELOPPEMENT ET SPIRITUALISME
» Trans palette express blues

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poésie en ligne :: Vos poèmes-
Sauter vers: