Forum destiné à la publication de poèmes, afin de partager ensemble l'art poétique.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Attention : les textes publiés appartiennent à leurs auteurs, ils sont protégés par le droit d'auteur

Partagez | 
 

 Logomachie extinctive

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Faubert Patrice
Poète
Poète


Nombre de messages : 970
Date d'inscription : 02/05/2013

MessageSujet: Logomachie extinctive   Mer 26 Oct - 10:24

Dans ce monde renversé
Ainsi, en France, seuls les policiers
Ont le droit de manifester
Sans avoir d'ailleurs le droit de manifester
Pendant que les manifestations de contestation
Sont-elles presque en interdiction
Le fascisme sort dans la rue
Le retour de février 1934, qui l'eut cru ?
Des fascistes de tous bords
D'une même bêtise, d'un même port
De la mesquinerie, de la jalousie
Aussi dangereux
Aussi haineux
Que tous ces gens sont petits, petits !
Ils poussent un seul cri
Mort à la vie
En France encore, c'est Juppé que voici
Provoquant les grèves de 1995, c'est bien lui
Et là, il n'était pas président
Il pourrait faire donc pire, c'est désolant
Et même si personne ne votait plus
La dictature continuerait sa mue
Police, armée, gouvernement, tout ce qui nous tue !
La réaction a le vent en poupe
Elle ose tout, nous dévoile sa croupe
On peut la voir partout, pas besoin de loupe
Comme aussi tout un commerce de la merde
La merde du commerce
D'une médiocrité tarifée
D'une médiocrité institutionnalisée
L'art de la marchandise
La marchandise de l'art
Ainsi, aujourd'hui
Ô horreur, ô vilenie
La valeur d'une oeuvre d'art
C'est du business, rien de hasard
Se mesure à son prix, la bonne affaire
Prix fixé par des enchères
Pour déterminer sa valeur
Les maisons de vente aux enchères, très malignes
Tiennent compte notamment de son origine
Et de son exposition dans les musées
C'est comme une sorte de pesée
Et puis
Il y a tous les milliardaires collectionneurs privés
Du Modigliani à cent millions d'euros, peuvent acheter
Ce monde tout argent est totalement prostitué !
Cependant, il y a 66 millions d'années
Lors de la grande extinction massive d'espèces, du Crétacé
Si notre ancêtre Purgatorius n'avait pu en réchapper
Personne ne serait là pour en parler
L'évolution aurait bifurquée
Et avec toutes les guerres sans cesse répétées
Que seule l'anarchie aurait pu empêcher
L'espèce humaine
Si peu reluisante et si vaine
Ne serait jamais apparue
C'est peut-être cela qu'il aurait mieux valu !
Finalement
La problématique du capital
Est comme une anorexie mentale
Sexualisation du corps, sexualisation effacée
Tout étant caché, tout étant fragmenté
Et en même temps irradié et spectacularisé
Une transmission psychique inconsciente
Dont l'issue fatale est assez fréquente
Pas seulement chez les jeunes filles
Car sous le capital, rien ne brille
Et la bête immonde, le fascisme banalisé
Qui tous les jours passe à la télé
Et ce par quoi, tout cerveau est colonisé !
Comme en pédologie
Comme en édaphologie
Sols victimes de l'intensive agriculture
Comme ces gens, ces assureurs, qui sont des ordures
En France
51 pour cent du territoire
Territoire dévolu à l'agriculture, il faut le croire
Mais nonobstant, 27 m2 de sol qui disparaît
Par seconde, c'est un fait
22 pour cent seulement des sols
Sont exploitables, pas de bol, en terres agricoles
Certes
En dix ans
C'est tout à fait surprenant, mais heureusement
Les vers de terre vont renouveler la moindre des prairies
Le vers de terre ne démérite pas de l'anarchie
Mais l'urbanisation de la surpopulation
La surpopulation de l'urbanisation
Friches industrielles en aberration
Sans aucune possibilité de réelle réhabilitation
Appauvrissement des sols
Le capitalisme, tous les jours, s'y colle
La sixième extinction massive d'espèces
Quand toute pratique humaine est en baisse
Le capital tient l'humanité en laisse
Et à tout cela, hors de question que j'acquiesce !

Patrice Faubert ( 2016 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway.fr "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Logomachie extinctive
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poésie en ligne :: Vos poèmes-
Sauter vers: