Forum destiné à la publication de poèmes, afin de partager ensemble l'art poétique.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Attention : les textes publiés appartiennent à leurs auteurs, ils sont protégés par le droit d'auteur

Partagez | 
 

 Diapause sémantique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Faubert Patrice
Poète
Poète


Nombre de messages : 989
Date d'inscription : 02/05/2013

MessageSujet: Diapause sémantique   Sam 31 Déc - 10:34

Du métier Jacquard
A l'ordinateur du tôt ou tard
C'est toujours le système binaire
Comme souvent une femme au foyer
Qui en fait, chez elle, travaillait
Soit comme couturière, soit à s'occuper d'enfants, qu'elle aimait
Comme ma mère, nourrice à domicile, et le revenu du ménage, augmentait !
Les mots
Ne sont que des mots
Le mot révolution
N'est pas la révolution
Le mot
N'est jamais ce qu'il désigne
C'est un simple écusson, un insigne
Tout signe, tout mot
Sont des contrefaçons
Le mot faim
N'est pas la faim
Le mot mort
N'est pas la mort
Le mot vie
N'est pas la vie
Les mots
Ne sont que des mots
Le mot tombe à l'eau et s'y noie
Le mot n'est pas ce que l'on croit
Le mot amitié comme le mot amour
Ne sont ni l'amitié ni l'amour
Chaque religion
A ses signes, ses mots
Chaque idéologie
A ses signes, ses mots
Chaque croyance, chaque militance
Ont leurs signes, ont leurs mots
Qui sonnent tous aussi faux
Néanmoins, les mots nous manipulent
Nonobstant, les mots nous stipulent
Cependant, les mots nous sont crapules
Il y a les mots anarchistes
Il y a les mots gauchistes
Il y a les mots capitalistes
Il y a les mots staliniens
Il y a les mots démocrates
Il y a des mots pour tout
Il y a des mots pour rien
Des mots qui font du bien
Des mots qui font du mal, des mots fous
De beaux et de laids mots
Des jeux de mots
Pourtant et toujours
Les mots ne sont que des mots
Le mot sexe
N'est pas le sexe
A ce qui est
Tout mot est une supercherie
Les mots nous lavent le cerveau
Les mots nous rendent idiots
Pourtant et toujours
Les mots ne sont que des mots
Les signes ne sont que des signes
C'est malgré tout, ce qui nous fait
C'est malgré tout, ce qui nous défait
Ce qui nous plaît et ce qui nous déplaît

Patrice Faubert ( 1986 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway.fr "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Diapause sémantique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Passion éromantique
» Champ lexical autour du TEMPS
» (7) De la sémantique et des bêtes à cornes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poésie en ligne :: Vos poèmes-
Sauter vers: