Forum destiné à la publication de poèmes, afin de partager ensemble l'art poétique.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Attention : les textes publiés appartiennent à leurs auteurs, ils sont protégés par le droit d'auteur

Partagez | 
 

 Paraphysique du fanatisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Faubert Patrice
Poète
Poète


Nombre de messages : 938
Date d'inscription : 02/05/2013

MessageSujet: Paraphysique du fanatisme   Ven 24 Mar - 8:57

"Je dirais pour ma part que le véritable socialiste est celui qui souhaite - activement, et non à titre de voeu pieux - le renversement de la tyrannie. Mais, j'imagine, la plupart des marxistes orthodoxes ne seraient pas d'accord avec cette définition, ou ne l'accepteraient que du bout des lèvres. "

George Orwell (1903 - 1950) " Le quai de Wigan"

Si tout fanatisme
Procède d'une idée
Toute idée
Ne procède pas du fanatisme
Mais, plus ou moins
En mal ou en bien
Et le plus souvent
Pour imposer nos idées
Parfois, nous en venons aux mains
Possédés par une idée, comme des déments!
Nous nous insultons
Nous nous méprisons
Si nos idées sont contraires
Et classées, comme réactionnaires ou révolutionnaires
De la vérité, chacun, chacune, se croit l'unique dépositaire!
Toute idée est intolérante
Et nous fait fusiller, vite fait!
Alors qu'il n'y a aucune idée
En vérité, il n' y a que des faits
L'exploitation est un fait
L'exploitation n'est pas une idée
Un meurtre est un fait
Un meurtre n'est pas une idée
Tout fait, mis en évidence
Devient une idée, et le quiproquo commence!
Les choses se contentent d'être
C'est nous qui les interprétons
C'est nous qui les déformons
Ni belles, ni laides, elles se contentent d'être
C'est nous qui les interprétons
C'est nous qui les déformons
Aucune violence
Qui s'ajoute toujours, à une autre violence
Ne peut changer le monde
Seule la connaissance
Peut réellement et durablement, transformer le monde
La connaissance qui régit les comportements
Et qui le plus souvent, fait peur, car jamais, elle ne ment!
Il nous faut sortir
De toutes les tartes à la crème
Sinon, le capitalisme, n'est pas prêt de finir
Ne pas être dupe du je t'aime
Tout ce que nous faisons, c'est pour nous faire plaisir!
Car le fait
Se détériore en idée
La religion, l'idéologie, peuvent s'en emparer
Et ainsi, le fanatisme, devient le fait
Ce que j'écris est assez enfantin
Si simple, très primaire, pour les esprits malins
Et veulent me tuer, tous les staliniens
De toutes façons, dans le vide quantique, j'écris, nous écrivons
La vitesse de la lumière
299792458 m / seconde
Est un fait
Elle devient une idée
Quand elle est interprétée
La vitesse du son
340 m / seconde
Est un fait
Elle devient une idée
Quand elle est interprétée
L'anarchie, elle aussi
Est un fait, le contraire de l'utopie
Mais dès qu'elle est interprétée
Elle devient une idée
Et toute idée est une possession
Qui est la possession de l'idée
Et toute idée nous possède
Car du fait, elle décède!
Nous sommes le jouet
De nos idées programmées
Qui ne correspondent pas aux faits
Et partout, guerres, famines, dictatures, inégalités
Et nous avons des maîtres à penser
Qui ne sont que les pensées du maître
De personne, il ne faut se réclamer
Personne, il ne faut admirer
Ni Marx, ni Bakounine, ni Lénine
Ni ceci, ni cela, l'idée est maligne
Le fait de l'idéologie
Est l'idéologie du fait
L'idée du fait
Est le fait de l'idée
La révolution globale a besoin du fait
Elle peut se passer de l'idée
L'idée qui n'est pas le fait
Ne peut que diviser
Car c'est le fait
Qui se transforme en idée
Ainsi, l'idée devient fanatique
Ainsi, l'idée devient frénétique
L'être humain devient bête et dogmatique
De l'extrême gauche du capital
A l'extrême droite du capital
Et même parmi les libertaires
Qui ne sont pas forcément exemplaires!
Mais l'injustice, en toutes choses
N'est pas une idée, c'est un fait
Mais l'inégalité, en toutes choses
N'est pas une idée, c'est un fait
Mais la compétition, en toutes choses
N'est pas une idée, c'est un fait
Nous sommes dans le monde des idées
Nous ne sommes pas dans le monde des faits
Car c'est le fait
Qui se transforme en idée
Et l'idée devient fanatique
Et l'idée devient frénétique
L'être humain devient bête et dogmatique
Avec toutes les panoplies qui vont avec
Et qui s'affrontent à coups de becs
Le fait, comme l'information
N'est ni masse ni énergie
Le fait n'est que le fait
L'information n'est qu'information
Cependant, elle architecture toutes les tyrannies
Et pas encore, hélas, l'anarchie

Patrice Faubert (2013 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway.fr "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Paraphysique du fanatisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [King, Stephen] Carrie
» Les ptits dessins de Fidz ( rubrique MLP! )
» Le sacré fanatisme !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poésie en ligne :: Vos poèmes-
Sauter vers: