Forum destiné à la publication de poèmes, afin de partager ensemble l'art poétique.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Attention : les textes publiés appartiennent à leurs auteurs, ils sont protégés par le droit d'auteur

Partagez | 
 

 Eschatologie stochastique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Faubert Patrice
Poète
Poète


Nombre de messages : 937
Date d'inscription : 02/05/2013

MessageSujet: Eschatologie stochastique   Jeu 13 Avr - 8:49

Tout ce gaspillage d'argent
Le scandale des médicaments
Du Plavix, 37,11 euros, en France
18,23 euros en Italie, ô insolence
Et pour tant d'autres, l'administration ose
Car c'est souvent la même chose
Le plus odieux
C'est le Lucentis à 895 euros
Alors que l'Avastin à 25 euros
Contre la DMLA est aussi efficace
La pièce aux deux mêmes faces
Ce qui est un coût de 380 millions d'euros
Pour la sécurité sociale en France
Et tant d'autres outrecuidances
Ce qui fait des milliards d'euros
Tout cela
Pourrait être distribué
A toutes les pauvretés
Tout cela
Pourrait servir à embaucher
Du personnel formé et bien payé
Mais le capitalisme
Ne sait faire que dans l'illogisme
Ne sait plus gérer son capitalisme
Qui aboutit à son inéluctable logique
Gangstérisme du profit, cynique
Comme un tueur en série, pas empathique
Et toujours le fascisme
Dans les cervelles vides
Facile à comprendre, impavide
Et toujours le même cataclysme
De la jalousie, de la mesquinerie
De l'inculture, de la haine qui vomit
Et pourtant, la vie sur Terre
Un coup de chance cosmique
De la loterie astrophysique
Tant et tant de probabilités, pour le faire !
Mars pas la bonne taille
Peu de choses, pour que la vie s'en aille
Vénus trop chaude, si près du soleil
Et la vie a fait sans elle
Notre Terre orbite autour du soleil
A 100.000 km/heure, ce sont nos ailes
Personne n'est donc dans l'immobilité
C'est là le paradoxe de l'équanimité
Et 200 milliards d'étoiles dans notre voie lactée
Et pourtant, peut-être pas la vie
Voilà le charme de la spectrométrie
Tout dépend de la zone habitable
Ni trop proche, ni trop loin, fréquentable
Alpha du centaure et ses deux corps
Deux planètes Terre, c'est trop fort
Et si en zone habitable
Et si cela n'est pas une fable
De toutes façons
Si l'énergie sombre
Continue son accélération
Cette infatigable expansion
L'univers finira en évaporation
Après sa déchirure, après sa dislocation
La matière noire
Sans plus aucune cohésion
Plus de colle, plus de gravitation
Tant que ces deux phénomènes
Se tiennent la main
Tout va très bien
Mais arrive la discorde, le déséquilibre
C'est la fin, plus rien ne vibre
Dans cinquante milliards d'années
Heureusement c'est très éloigné
Et puis au fond
Ce ne sont que des spéculations
Qui au fil des années, subissent de singulières variations !
Mort thermique, l'univers glacé
Mort toute évaporée de même absurdité
Et pourtant notre Saturne
Dont la lumière met une heure
Pour nous parvenir, ainsi qu'à notre petite lune
En jours, en années, en heures
Tout naît et tout meurt
Comme la lumière émise par Andromède
2,3 millions d'années lumière pour nous parvenir
Le passé qui ne cesse de finir
Nous ne savons que dalle
La vie, la mort, peau de balle !
De l'infime bidule, tous les machins
Comme les 30.000 espèces d'acariens
Cela n'est pas rien
Aux étoiles de l'au-delà
Face à tout cela
Il faudrait profiter de la vie
Avec le plus grand fracas
Justement, ne jamais baisser les bras
Puisqu'il en est ainsi !
Et ne pas dire que cela va
Quand le moral est à l'agonie
Mais qui veut entendre cela ?
Personne, et c'est ainsi
Ainsi se fabrique l'automatisme, ça va, ça va, ça va
Personne n'allant vraiment bien
A qui se confier ? et personne ne dit rien
Cela va, ça va, ça va, ça va, ça va
Comme l'aurait dit feu ( 1944 - 1986 ) Michel Colucci
Finalement, bouffon, pas si greluche !
Cela ne va pas, c'est interdit
Pas de place, c'est fini
En ce domaine, c'est le même rififi
Et au fond c'est de la stochastique
En tous domaines, logique de l'illogique
Paradoxe de la société informationnelle
Qui produit du choc en retour, du déficit informationnel
Je sais ceci, tu ne sais pas cela
Tu ne sais pas ceci, je sais cela
Et nous faisons les fiers- à- bras !
Quoi que nous fassions
Des jalousies nous créons
Avec nos manies acquises de la comparaison
Toutes les rivalités, toutes les détestations
A ceux et celles
Q'un identique pacte scelle
Dans la détestation de mes textes
Mon indifférence est experte
Nous ne sommes pas sur la même route
Cela ne fait aucun doute !
Les scientistes
Sont des religieux
Pour eux, pour elles, la science c'est dieu
Refroidir le climat
La technologie y pourvoira
Nos trains de vie ne sont pas négociables
Pour un capitalisme fréquentable !
Formater Mars, plutôt la Terre
L'urgence des gaz à l'effet de serre
Bientôt, quatre degrés de plus, il faudra le faire !
Et qui va gérer le climat ?
De l'anthropocène en si mauvais état
Je donne ma langue au chat
Mais certainement, une dictature démocratique, pour cela
A l'avance programmée, on en discute déjà !
Voilà la géo-ingénierie pour que rien ne soit fini
Et toujours le football, soupape de sécurité
L'Italie fasciste qui sut remporter
En 1934 et 1938, deux coupes du monde
Sa griffe avait déjà su imposer !
L'espèce humaine est une anhédonie
L'espèce humaine éructe de la tragédie
De toute vie sur Terre, elle fait le gâchis
Baleines, cachalots, plancton
Tout massacrer, tout faire disparaître
Les crétins et crétines, ainsi font, font, font
Faire du profit, partout l'exploitation
Les diverses bourgeoisies
N'aiment pas mes textes
Elles les trouvent infects
Tant mieux !
Jeunes ou vieux
De moi vous n'aurez rien
Mon but est atteint
Si médiocre est notre époque
Tout s'achète, tout se vend, tout est du toc
Toujours baisser son froc
Pour pouvoir faire du troc
Il n'y a qu'un seul espoir
L'anarchie, pour tout revoir !

Patrice Faubert ( 2013 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway.fr "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Eschatologie stochastique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Eschatologie, vous connaissez?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poésie en ligne :: Vos poèmes-
Sauter vers: