Forum destiné à la publication de poèmes, afin de partager ensemble l'art poétique.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Attention : les textes publiés appartiennent à leurs auteurs, ils sont protégés par le droit d'auteur

Partagez | 
 

 Sécurité de l'Etat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Faubert Patrice
Poète
Poète


Nombre de messages : 1042
Date d'inscription : 02/05/2013

MessageSujet: Sécurité de l'Etat   Lun 24 Avr - 8:13

" Citons d ' abord les additifs nutritionnels . Le glutamate de sodium est l ' un des additifs les plus utilisés , sans restriction législative , et de fortes quantités en sont absorbées à tout âge . Or , des quantités relativement modestes ( quelques mg/kg ) de cette substance sont neurotoxiques chez l ' animal nouveau-né et jeune . Les neurones situés à des endroits non protégés par la barrière hémato-encéphalique comme ceux de l ' hypothalamus sont plus exposés que ceux qui sont protégés par cette barrière . "

Ladislas Robert ( chercheur en gérontologie )

Toute organisation vraiment libertaire devrait encourager la critique et même sa propre critique , pour mieux résister à la bureaucratisation de son organisation . Etant donné qu ' une organisation libertaire , comme toute autre organisation , doit inévitablement se bureaucratiser pour pouvoir être acceptée par le système capitaliste . Elle doit respecter certaines règles . Et en se bureaucratisant elle secrète de l ' idéologie . De même , en s ' idéologisant , elle secrète de la bureaucratie . Donc , pour exister en tant qu ' organisation , une structure libertaire , doit accepter certains règlements de la société spectaculaire marchande techno-industrielle , et c ' est ainsi qu ' elle peut se bureaucratiser dans le piège des lois de la jungle capitaliste .


Une organisation libertaire qui refuserait la bureaucratie qu ' implique son existence dans une structure fasciste libérale , serait bien sûr interdite , pour atteinte à la sûreté de l ' Etat . Donc , une organisation anarchiste digne de ce nom , se doit d ' encourager sa propre critique ( ce qui peut la rendre plus forte , justement ) , et même la provoquer . Cela a été fait seulement par l ' ex - internationale situationniste ( 1957-1972 ) . Et c ' est seulement ainsi qu ' elle peut /pourrait ne pas devenir " propriétaire " ( ou se croire telle ) de l ' idéologie anarchiste . Un / une bureaucrate se dénonçant comme bureaucrate , c ' est déjà moins nocif , qu ' un /une bureaucrate niant l ' existence de la bureaucratie .


C ' est le même mouvement que les convaincus /convaincues qui sont convaincus / convaincues avec un discours logique derrière . Si encore , ils / elles étaient convaincus / convaincues qu ' ils / elles ne sont pas convaincus / convaincues , mais ils / elles sont convaincus / convaincues qu ' ils / elles le sont , c ' est donc fichu ... ( ne soyons pas des cons vaincus / des connes vaincues ... )
les manifestations de toutes sortes , ne confortent - elles pas finalement une " démocratie " inexistante ? et si toutes les manifestations purement revendicatives arrangeaient en fait la dictature fasciste libérale de gauche et de droite ? nous allons à la manifestation comme à la confession . Certains / certaines manifestent , d ' autres vont à la messe , et parfois les deux à la fois . La boisson enivre beaucoup de gens , la messe aussi . C ' est un même mouvement de refuge d ' une réalité sociale effroyable .


" Il y a eu plus de crimes perpétrés au nom de l ' amour qu ' au nom de la haine , qui a pourtant plus mauvaise presse . "


Henri Laborit ( 1914-1995 )


Donc , ces manifestations , ne changent , pour le plus souvent , rien du tout à la misère des gens , et font croire à tort à l ' existence de la " démocratie " bourgeoise . En vérité , la manifestation est une soupape de sécurité pour tout système autoritaire , cela permet à des quantités de gens de participer à ce hurloir ( spectacle de la misère qui est la misère du spectacle ) , mais un hurloir qui va finalement canaliser les énergies . Un hurloir encadré ( les hommes , femmes , enfants , se droguent , manifestent , l ' Etat se renforce ) , soit par les bureaucraties organisationnelles , soit par les bureaucraties policières et militaires . C ' est le même processus que faire du sport pour se défouler , de ne pas être en inhibition de l ' action , bref d ' agir sur son environnement . Et à défaut , de changer le monde , manifester peut parfois éviter un ulcère d ' estomac ou autres maladies psychosomatiques .


Et même si j ' ai eu la manifestation en prédilection , il fut un temps , j ' ai manifesté très souvent dans ma vie avec les drapeaux noirs des anarchistes et aussi avec les drapeaux rouge et noir des anarchopossibilistes de la CNT/F et des anarchosyndicalistes de la CNT/AIT , je pense malgré tout comme Hakim Bey ( anarchiste ontologiste ) , mon ami Jacques d ' une cité Nantaise , ou l ' ex - situationniste poète des murailles en 1968 , Christian Sébastiani ( encyclopédie des nuisances ) , et d ' autres , que manifester ne peut que renforcer le système existant en faisant croire , à une " démocratie " absolument absente .


Manifester ne servant à rien d ' autre qu ' à légitimer le système en place . Ce n ' est pas la manifestation qui changera quoi que ce soit au monde présent , mais seulement la révolution psychologique , qui pourrait même dispenser de l ' émeute et de l ' insurrection . Mais , bon , l ' on peut toujours faire une randonnée , sous haute surveillance policière , pourquoi pas ? une randonnée avec risque de vents forts en coups de matraque , garde à vue possible en fin de randonnée . Le spectacle de la contestation .


Alors que la société spectaculaire marchande techno-industrielle s ' effondrerait très rapidement , si chaque être humain changeait radicalement , en prenant la connaissance de son conditionnement et de son absolue non liberté , en se rendant compte qu ' il n ' est qu ' un robot programmé à des actes indispensables au bon fonctionnement du complexe techno-industriel de la société spectaculaire marchande . Mais la vérité est devenue le mensonge et le mensonge est devenue la vérité . Ainsi , il serait plus exact de parler de bouffe sans pesticides , fongicides , saloperiescides , que de bouffe " biologique " , car la mode s ' est déjà emparée du phénomène de l ' agriculture biologique , et pourquoi pas la haine " biologique " , la connerie " biologique ," , etc ... que l ' on soit finalement obligé de préciser biologique pour " bonne bouffe " , en dit long , sur l ' état de décomposition du pauvre monde dans lequel , pour nos malheurs , nous " vivons " .


" Les dominants ont toujours utilisé l ' imaginaire des dominés à leur profit . "

Henri Laborit ( 1914-1995 )


Et bientôt des sportifs biologiques , des voitures biologiques , des ce que tu voudras biologique , mais biologiques , de qui se moque t - on ? aurait-on demandé de la bouffe biologique en 1620 ? nous voulons de la bouffe sans aucune saloperie dedans , c ' est tout ! et bien c ' est mal parti , car tout ce que nous mangeons , c ' est du poison , ou presque ... les pauvres surtout ! avez-vous remarqué que les bourgeois / bourgeoises se tiennent droit comme des I ? et que les pauvres sont le plus souvent voûtés ? les uns / unes apprennent à commander / dominer et les autres apprennent à obéir .


Et tout cela s ' inscrit bien sûr , dans les attitudes , dans la façon d ' être au monde . Un corps humain est un livre ouvert à qui sait le lire . Toute son histoire s ' y inscrit pour qui en a les clefs . L ' intelligence n ' a pas le besoin des livres , car tout est écriture partout , la culture qui est aveugle à cette écriture , à le besoin des livres pour voir et comprendre ce qui s ' affiche partout .


L ' écrivain Américain Henry Miller ( 1891-1980 ) , avait très bien compris que les personnages les plus intéressants se rencontrent dans la vie de tous les jours et rarement ou jamais , sur les écrans de nos cinémas ou de la télévision . Pour la simple raison , que les premiers sont des vrais personnages , jouant leurs propres vies , alors que les seconds sont de faux personnages ne faisant qu ' interpréter la vie des autres . Ainsi censurer c ' est avoir peur . Peur que l ' on croit celui / celle que l ' on censure . Car si nous n ' avions pas la crainte de tout ce qui peut se dire , nous ne censurerions rien , ni personne ...un sacré débat ! la peur et la censure ne font qu ' un ! ne soyons pas nos dupes ! et nous aurons toujours de bons prétextes pour censurer !


" Que le dire vrai ne puisse dans notre société , s ' exprimer que dans la délinquance ou la folie , échoue ce qui dans notre système se trouve faussé . "

Maud Mannoni , psychanalyste , ( 1923-1998 )


Il nous faut nous remettre en question , toi , moi , lui , nous , vous , ils , elles , si nous voulons vraiment que le monde dont nous sommes l ' aliment , puisse se transformer un jour , et cela ne sera possible que par de profondes mutations psychologiques , le voulons-nous réellement ? avez-vous constaté qu ' il y a beaucoup plus de gens qui vont mal , dans leurs corps , dans leurs têtes , que de gens qui vont bien ? et ce dans nos familles , dans nos couples , dans nos amitiés , partout autour de nous . Et la souffrance s ' exporte , elle se communique , elle se colle .Et de ce fait , tout le monde souffre . L ' on médicamentalise l ' esprit , l ' on norme le corps , pour les soumettre aux diverses tortures que ce monde , qui est une gigantesque prison , et un immense hôpital psychiatrique , a mis en place .


Qui sont les gardiens ? eux-mêmes enfermés dans l ' enfermement des enfermeurs / enfermés . Qui sont les prisonniers / prisonnières ? est-ce le prisonnier qui fait le gardien ? ou le gardien qui fait le prisonnier ? sont-ce une seule et même chose ? comme toutes les virtualités contenues dans les trois premières secondes de l ' Univers ? et ne confondons plus la charité et la solidarité . La charité est le contraire de la solidarité . La charité comme la pitié sont un manque de lucidité , car c ' est se croire " supérieur " à l ' autre , d ' une " meilleure " condition , moins malheureux , ce qui reste à démontrer , alors que la solidarité est égalitaire et fraternelle , sans croyance , sans espoir de récompense , et sans aucune illusion .

Patrice Faubert ( 2010 ) pouète , puète , peuète , paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway.fr "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Sécurité de l'Etat
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Etat de la sécurité sur Mac OS X
» Appel solennel a la nation au jeune d'Olive Lembe: l'Etat est-il devenu religieux?
» pour le mal de gorge et etat grippal
» Fiche de données de sécurité - Ethanol pur
» Accès secrétariat d'Etat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poésie en ligne :: Vos poèmes-
Sauter vers: