Forum destiné à la publication de poèmes, afin de partager ensemble l'art poétique.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Attention : les textes publiés appartiennent à leurs auteurs, ils sont protégés par le droit d'auteur

Partagez | 
 

 Relookage de l'effet Macron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Faubert Patrice
Poète
Poète


Nombre de messages : 1030
Date d'inscription : 02/05/2013

MessageSujet: Relookage de l'effet Macron   Ven 3 Nov - 9:21

L'inhumanité galimatias
L'inhumanité rapiat
Quand tout ou presque est aux mains des mafias
La mafia du sport
La mafia de l'environnement
La mafia des jeux
La mafia de la pornographie
La mafia des partis
La mafia des paris
La mafia des bourgeoisies
La mafia du cinéma
La mafia des syndicats
La mafia du patronat
La mafia des multinationales
Les multinationales de la mafia
Comme pour la criminalité environnementale
Partout, sont les mafias du capital
En Calabre
Et sans aucun palabre
Trafic des substances toxiques
Trafic des substances radioactives
Avec pour les populations
Des cancers et des malformations
Quand la mafia est l'organisation
Des épaves et des décharges illégales
Toutes les nuisances du capital
Avec les services secrets de la mafia
La mafia des services secrets
Le monde voix de toute mafia
La voix n'a pourtant que deux cordes vocales
Avec de nombreux muscles qui font chorale
Une mécanique de soufflerie vibratoire qui produit du son
Cordes vocales ou sexe de la femme, c'est selon
Dans un monde d'aberration et de compétition !
Atrocité de compétition
Compétition de l'atrocité
Pour l'espèce inhumaine, c'est fichu
La pire de toutes les espèces, c'est tout vu
Il y a si peu de vie humaine sur Terre
Qu'on veut la quitter, partir ailleurs dans l'Univers
La très proche banlieue dans un premier temps
L'écoulement du temps comme désagrément
Ainsi, rien que pour Mars
6 mois aller, six mois retour, quelle farce
Et déjà des tas de diverses simulations
Qui sont en expérimentation
Recyclage de l'urine, matière fécale, divers déchets
Au tout transformable, un bienfait
Tout ceci
Pour de la risible survie
Pour à longue échéance, implanter des colonies
Tôt ou tard, recommencer les mêmes conneries
Car, c'est l'espèce humaine qu'il aurait fallu protéger
S'il faisait vraiment bon vivre sur Terre
Personne ne songerait à changer d'air
Tant de merveilles inconnues
Comme résistantes à l'azote liquide ( - 195,79 C ) les sangsues
Mais
Nous parlons le comportement d'une société donnée
Nous parlons le comportement de nos parents, du milieu de notre temps
Nous parlons le comportement de tous les gens
Nous parlons le comportement de nos écoles, de nos lycées
Nous parlons le comportement de nos présents, de nos passés !
Avec tant de gens pour cela
Avec tant de gens contre cela
Toute une fragmentation
Toute une division
Des millions et des millions
De la fausse communication
Dans l'idéologie, de la croyance, de la religion
De tout parti ou de toute organisation
Avec maintenant tout un scientisme
S'articulant comme nouveau dogmatisme
Dans une indifférence généralisée
Chacun et chacune dans sa solitude, dans sa misère augmentée
Dont l'on ne peut jamais parler
Vie ring permanent
Vie au tout frustrant
Quand le goût de vivre quitte l'humanité
Une idée subliminale de suicide collectif ne cessant de se propager
Comme nos voix et nos visages
Qui sont de nos signaux sociaux, les cages
Ô mirages gravitationnels nous échappant
Jour après jour, irrémédiablement
Alors que cependant
Avec un autre apprentissage ou conditionnement
Tout aurait pu être différent
Tous à toutes, tous avec toutes
Toutes à tous, toutes avec tous
Sans cesse nous jouissant-
Sans cesse nous communiant
Sans cesse nous sexant
Sans cesse nous complétant !
Et déjà dans d'autres temps
Avec la matrilinéarité, tout fut différent
Peut-être aussi, ailleurs dans l'Univers Multivers, probablement
Mais dans notre sotte société de compétition/comparaison/séparation
Et pas d'épanouissement humain dans la compétition/comparaison/séparation
Qui n'est que de la physiologique sublimation
Comme toutes les classes sociales
Comme toutes les catégories sociales
Chaque classe sociale avec son accent propre
Comme aussi chaque région avec son accent propre
L'accent attitude du riche
L'accent attitude du pauvre
D'ailleurs aussi selon les époques
Selon les pays
Et tout ceci
Par quartier, par village, par ville, par région, rien d'équivoque
En toutes choses, il en va ainsi
Cependant
Que nous n'avons qu'environ 120 gènes vraiment codants
Avec tout un blabla là-dessus, c'est consternant
Et tout à l'approximativement
Comme pour les vaches françaises, ô malheureuses
Diagnostiquées positives à la tuberculose, donc bestioles tuberculeuses
Et ceci n'est pas une donnée fumeuse
Tout cela finissant dans les supermarchés, ô société odieuse
Trois mille tonnes de bidoche
Dans le commerce sans éthique, tout est fastoche
Avec des bêtes qui sont souvent contaminées
Par des blaireaux, dans les prés
Mais les diverses bourgeoisies sachant se moderniser
Des effets Macron, toujours, elles savent se booster
Faisant surtout, en sorte
Que les gens ne puissent plus se parler
La technologie est là pour cela
Faisant surtout, en sorte
Que les gens ne puissent plus se rencontrer
La technologie est là pour cela !

Patrice Faubert ( 2017 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway.fr "


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Relookage de l'effet Macron
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obtenir un chrome effet miroir sur une piece plastique
» Effet Sonnore Stop Motion , Arene Raw
» [TUTO] Capture NX2 : Effet Orton
» Comment créer un effet Vintage ?
» Le matériel pour l'effet maquette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poésie en ligne :: Vos poèmes-
Sauter vers: