Forum destiné à la publication de poèmes, afin de partager ensemble l'art poétique.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Attention : les textes publiés appartiennent à leurs auteurs, ils sont protégés par le droit d'auteur

Partagez | 
 

 Masturbatorium de capitalisation

Aller en bas 
AuteurMessage
Faubert Patrice
Poète
Poète


Nombre de messages : 1120
Date d'inscription : 02/05/2013

MessageSujet: Masturbatorium de capitalisation   Mar 12 Déc - 9:04

18 mars 1967
Le Torrey Canyon fit une sieste
119 000 tonnes de pétrole brut
S'échouant dans la mer
Marée noire en première définition
Pour de certaines plages, toute une contamination
Pour des côtes anglaises
Pour des côtes françaises
Cornouailles et Bretagne
De la pollution comme un nouveau bagne
Puis, il fallut polluer
Napalm et divers détergents
Pour pouvoir dépolluer
Et après avoir tout bombardé
Il s'agissait, en partie, de tout brûler
Des nappes immondes dérivant
Sur 120 km, du pétrole pour les anglais
Sur 80 km, du pétrole pour les français
Un bateau de 267,30 m de long hors tout
Quand le monde des mers devient fou
Tout
Sans cesse, se reproduisant
Tout
Sans cesse, s'imitant
Une sorte de terrorisme involontaire
Du terrorisme d'Etat dans l'air
Dans l'industrialisation et de l'agroalimentaire
Avec en bonus le terrorisme volontaire
Et des rapports sociaux de plus en plus précaires !
Ainsi
Au cours des soixante dernières années
Vraiment, il y a de quoi flipper
83 attaques diverses, l'on finit par s'y habituer
Certes, c'est dans le monde entier
Que le terrorisme a fini de se propager
Terrorisme diffus, terrorisme concentré, terrorisme intégré
Du terrorisme étatisé au terrorisme individualisé
Tout fanatisme pouvant l'instrumentaliser
Et tôt ou tard
De quoi même angoisser les fêtards
Car tôt ou tard
Des centrales nucléaires seront ciblées
De fait, elles ne sont pas bien sécurisées
Sans compter les convois nucléaires
15 tonnes de plutonium qui prennent l'air
Les fameux convois exceptionnels
Comme les perspectives sont belles
Rien que sur une route
Quelques explosifs pour une déroute
Sans compter la menace sournoise des drones
Si la stratégie défensive n'est pas la bonne
Avec encore la bombe atomique artisanale
De toute une économie d'irresponsabilité fatale
Il suffit de 25 à 50 kg d'uranium hautement enrichi
Vraiment, pour le plus vilain
C'est déjà demain
Ainsi, rien que dans le Cotentin
La Hague, la plus grande concentration de radioactivité
17000 conteneurs de déchets de haute activité
70 tonnes de plutonium et autres joyeusetés
Mais toujours réduire la sécurité
Pour toujours le profit, l'augmenter !
Mais c'est aussi le commerce de l'armement
Qui sur toute la planète Terre, jamais, lui, ne ment
C'est finalement
Le capital qui subventionne
C'est finalement
Le capital qui cautionne
Comme jadis, l'organisation ultra-droitière
La fameuse organisation ( années 1930 ) La Cagoule, ultra-réactionnaire
Qui fut aussi financée
Par des sociétés capitalisées
L'Oréal, Michelin, les huiles Lesieur
Quand la capitalisation est la seule valeur
Et qui avalise souvent tous les dictateurs
Avec comme pour le coton, de gros producteurs
Voilà, l'Ouzbékistan
Avec un million de personnes en travail forcé
Cela dit, sous le capital, le travail est partout, toujours forcé
Car il faut bien, se vêtir, dormir, boire et manger, se loger
Donc, des adultes mais aussi des enfants
Achat, filage, confection, coton pesticidé
Sans bien sûr aucune traçabilité
Et tout le réseau bio, démantelé
37 milliards d'euros dans les poches des négociants
Il se passe d'horribles choses dans le monde marchand
Alors que dans le même temps
De la science, c'est le mouvement
L'analyse des monuments
Khéops, 130 m de haut, analyse muographique
10.000 muons par mètre carré, des particules cosmiques !
Scannage, aussi, en infrarouge
Rayons cosmiques sur tout ce qui bouge
Alors qu'en ce moment, le commerce est en fête
Tant de choses inutiles se vendent, c'est bête
Surtout qu'en l'année 2018
Parmi les pays les plus endettés
Quand à l'Europe, il faut emprunter
France : 75 milliards d'euros
Italie : 45 milliards d'euros
Comme aussi toutes les armes
Qui font verser tant de larmes
Voilà bien ce qu'il faudrait détruire
Si une autre société, l'on veut construire
Et c'est des Mandres-en-Barrois
Quand le nucléaire est le roi
Environ 150 personnes, 220 hectares de bois
Bois Lejuc pour y creuser des puits d'accès
Pour la plus grande poubelle nucléaire souterraine
Bure, et toute une population que l'on malmène
Alors que bientôt, ni homme, ni femme, pour la procréation
Masturbatorium en nouvelle tradition
Utérus artificiel, plus aucune relation
Des banques de sperme
Aux USA, 50 dollars le don, la sexualité humaine se ferme
C'est la suite logique de toute marchandisation
Quand toute récupération et assimilation, pour de la capitalisation !

Patrice Faubert ( 2017 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway.fr "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Masturbatorium de capitalisation
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poésie en ligne :: Vos poèmes-
Sauter vers: