Forum destiné à la publication de poèmes, afin de partager ensemble l'art poétique.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Attention : les textes publiés appartiennent à leurs auteurs, ils sont protégés par le droit d'auteur

Partagez | 
 

 Paraphysique des perturbateurs attentionnels

Aller en bas 
AuteurMessage
Faubert Patrice
Poète
Poète


Nombre de messages : 1249
Date d'inscription : 02/05/2013

MessageSujet: Paraphysique des perturbateurs attentionnels   Ven 1 Juin - 1:12

" Parfaitement, dit Taylor. Cela fait des années que le Comité Mondial s'acquitte de cette tâche, tranquillement, sans histoire. Un grand nombre de ceux qui ont été adaptés ne savent même pas qu'ils l'ont été "

Clifford D. Simak ( Demain les chiens ) Ed : J'ai Lu

Pour beaucoup
Vouloir changer la société
Ce, du tout au tout
C'est être un extrémiste
Comme pour ma tante, que par ailleurs, j'aime bien
La mère d'un réalisateur indépendant, mon cousin
Qui me rend souvent des services, c'est certain
Mais aucune, aucun, extrémiste
Personne ne se considérant, ou rarement, comme une ou un extrémiste
Et puis
S'il y a bien des extrémistes
Ce sont bien les capitalistes
Avec toutes les suivistes
Avec tous les suivistes
Des complicités qui en font les activistes
Et je pourrais même y ajouter
Ne nous fâchons pas, pas de quoi s'énerver
La gauche du capital
L'extrême gauche du capital
Ne parlons même pas
N'est-ce pas
De la droite du capital
De l'extrême droite du capital
Cela pue, c'est contre la vie
Ni de droite, ni de droite, tout, je conchie
Pas étonnant, si la jeunesse
Se lasse de la politique, si traîtresse
Ne laissant, partout, que de la détresse !
Et les jeunes
Sont donc moins à la recherche
De divers modèles, que d'une nouvelle mèche
Lassés des modèles passés
Plus aucune envie de dogme
Plus aucune envie des étiquettes
Tout ayant été aseptisé
Plus envie de ligne politique
Comme des moutons, ligne qu'il faudrait suivre
Ne voulant ni se conformer ni suivre
Les jeunes vont puiser
Dans toutes sortes de référents, sans vouloir précisément, imiter
Une sorte
De grand bricolage idéologique
De grand bricolage politique
Et à partir de tout cela
Ils et elles vont inventer, voilà
Et puis, le chômage des jeunes
C'est 37,2 pour cent
Pour l'Espagne
C'est 22, 5 pour cent
Pour la France
C'est 6,4 pour cent
Pour l'Allemagne
De nouvelles générations
Payant, des anciennes, l'addition
Le bateau coule, c'est la perdition !
Un pas en avant
Deux pas de côté
Trois pas en arrière, c'est énervant
Flux et reflux
Rien n'est jamais acquis
Rien n'est jamais conquis
C'est sisyphéen, mais c'est ainsi
Tant que les gens
Ne comprendront pas
Et c'est bien navrant
Qu'ils pourraient s'organiser
Qu'ils pourraient tout faire circuler
Qu'ils pourraient tout faire fonctionner
Qu'ils pourraient tout partager
Qu'ils pourraient tout contrôler
Du logement à la nourriture
Et au tout du fur et à mesure
Sans aucun chef, ni aucun leader
Les gens, comme la seule entité révolutionnaire
Sans aucun parti
Sans aucun syndicat
Sans même aucune organisation
Sans même aucune association
Et donc
Sans toute la muselière contre-révolutionnaire
De toutes les bureaucraties réactionnaires
Donc, les gens doivent, devront s'organiser entre eux
Démocratie directe, c'est mieux
Par quartier, par village, par ville, par pays, feu
Pour qu'un jour, la planète Terre soit un seul et même lieu !

" Salut, bien rentré de manif en solidarité avec Maxime Peugeot, amputé, pas de casse, manif pacifique, devant la préfecture de Nantes, mais arrosage de la banderole et de manifestantes et manifestants et ce à bout portant, puis gazage habituel plus charge des CRS et des baqueux, des blessés et des interpellés, moi, l'on m'a projeté au sol par derrière pendant une charge, je m'en tire avec quelques égratignures. Nous vivons dans un Etat policier, la police du capital mutile, la ZAD vivra, la ZAD vaincra, la ZAD partout ! "

SMS reçu d'un ami anarchiste révolutionnaire nantais ( Jacques P )

Sinon
Un renouvellement, d'une autre façon
25 septembre 1941
Un seul magistrat
Et oui, refusa
De prêter serment au maréchal Pétain
Même un seul refus n'est jamais vain
Ce juste s'appelait Paul Didier
Et ce furent quasiment les mêmes
Qui, par la suite, condamnèrent Pétain
Lors de son procès, c'est certain
La palinodie toujours prête, qui sème
D'un procédé l'autre
Qui a toujours quelques apôtres
Les futurs gestionnaires du capital
Qui vont maintenant manifester, c'est fatal
Ainsi du politicard, cette France soumise, de Mélenchon
Qui une fois au pouvoir, condamnerait les manifestations
Il faudrait manifester
Contre toute autorité
Du futur bien plus que du passé
Il faudrait
Des futurs tyrans, leur casser la gueule
Avant qu'ils ne deviennent des intouchables
Des bureaucrates rendant tout minable
Bientôt des Black Blocs, contre ce tout jetable !
Dans la guerre sociale ou économique
Il n'y a finalement que de faux alliés
En fonction de la stratégie, tout est étudié
Dans chaque gamelle, c'est de la politique
Et tout, très vite, se délite
17 août 1942
Rouen bombardé par les alliés
53 cheminots tués
120 blessés
54 bombes utilisées
Déjà, B17, feu Paul Tibbets
Hiroshima, B29, encore Paul Tibbets
De la forteresse volante, B17
Puis l'inexpugnable superforteresse volante, B29
Mais pour Dresde, février 1945
Là, ce furent d'autres pilotes
Ville rasée, ville pulvérisée, l'Histoire radote
Centaines de milliers de morts, enfants, hommes, femmes, civils pour trinquer
Les militaires sachant mieux se protéger
Cela semble si lointain
Pour d'autres, c'était demain
Et c'est pour contrebalancer de 14/18, la guerre
Que l'on instaura la fête des mères
Pour le quatrième dimanche de mai 1926 !
Mais en réalité
Cela fut précédé
De la médaille de la famille française
Et ce à partir de 1920
Vichy en fut d'autant plus à l'aise
Que cela fut bien avant Pétain
Puis vinrent les allocations familiales en 1932
Du natalisme, remuant sans cesse les braises
Tout ceci en France
Cela sonne comme une évidence
Présentement
Avec les perturbateurs attentionnels
Fragmentation, morcellement, confusion
Et pas de consensus dans la désunion
Quand tout autre que soi devient du fiel
Ainsi, la Chine osant fêter Marx, ô toupet
370 milliardaires en dollars, c'est un fait
Deuxième derrière les USA
Exemple de perturbateur attentionnel, voilà
Pas seulement les hochets de la technologie
Comme un interminable au débotté
Finalement, taiseuse est l'économie de marché
Or, c'est l'économie qui fait notre lit
Le chimpanzé, lui
De lit, change tous les jours, mais pas l'être humain, c'est ainsi !

Patrice Faubert ( 2018 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway index "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Paraphysique des perturbateurs attentionnels
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poésie en ligne :: Vos poèmes-
Sauter vers: