Forum destiné à la publication de poèmes, afin de partager ensemble l'art poétique.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Attention : les textes publiés appartiennent à leurs auteurs, ils sont protégés par le droit d'auteur

Partagez | 
 

 Propagande de virus, virus de propagande

Aller en bas 
AuteurMessage
Faubert Patrice
Poète
Poète


Nombre de messages : 1218
Date d'inscription : 02/05/2013

MessageSujet: Propagande de virus, virus de propagande   Lun 10 Sep - 10:07

Toute étiquette
Est compromettante
Car elle nous fige
Car elle nous enferme
Car elle nous stérilise
Car elle nous ridiculise
Car elle stigmatise
Et puis
Toutes les idéologies
Se sont compromises
Se sont salies
Et puis
Toutes les religions
Se sont compromises
Se sont salies
Tout ainsi
Serait une saleté
Tout ainsi
Serait une compromission
Toute étiquette
Est comme une prison
Dont l'on ne peut s'évader
Toute étiquette
Empêche de réfléchir
Et ce, au réductionnisme de toute étiquette
En voici tout un lot
Bobo, gaucho, facho, intello, anarcho, bolcho, coco, capitalo !
Profession ?
Bobo
Profession?
Gaucho
Profession ?
Facho
Profession ?
Intello ?
Profession ?
Anarcho
Profession ?
Bolcho
Profession ?
Coco
Profession ?
Capitalo
Et tant d'autres lots
Hélas, il y a des religions
Hélas, il y a des idéologies
Qui fomentent
Toutes les appellations
Toutes les définitions
Toutes les interprétations
Toutes les extrapolations
Alors qu'en temps d'anarchie
Il n'y aurait plus aucun motif de litige
Plus aucune religion
Plus aucune idéologie
S'épanouir comme seule pige
Pas même, l'anarchisme, ou en période de transition
Jamais, ne pouvant s'arrêter, et plus aucune marche à reculons
Car
Tout le monde penserait les mêmes choses
Sans pour autant faire les mêmes choses
Aucun être humain ne pourrait être défini
Tout être humain étant indéfinissable
Il n'y aurait donc plus aucune étiquette
Avec la recherche de l'équilibre biopsychosociologique comme seule quête !
Car
L'apprentissage ou codage nerveux
Parfois grandiose, parfois morveux
C'est comme une grippe espagnole
Et là, cela n'est pas du Guignol
Premier cas, mars 1918, Kansas
Pas facile de passer à l'as
50 à 100 millions de personnes mortes
Du virus ou de la propagande, cela transporte
Comme à Paris
Et ailleurs, surtout les pauvres et les démunis
Et des fosses communes, pas vu, pas pris
Avec le savoir-faire
De l'intouchable secret militaire
D'ailleurs, à propos de virus
Un centimètre carré de notre peau
Non, cela n'est pas un faux
Contient un million de bactéries
De virus, acariens, contre les germes pathogènes
Pas besoin de prendre un hallucinogène
Hélas, pas de virus de l'anarchie
Comme le soutenait, Larousse, retour à l'oubli
Et au fond
Tout est caricatural
Tout est réducteur
Trou noir de la compréhension !

Patrice Faubert ( 2018 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway index "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Propagande de virus, virus de propagande
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [INFO] 3D ANTI TERRORIST [VIRUS]
» virus
» quelques posters de propagande soviétique
» [Westerfeld, Scott] V-Virus
» comment savoir si c'est un virus?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poésie en ligne :: Vos poèmes-
Sauter vers: