Forum destiné à la publication de poèmes, afin de partager ensemble l'art poétique.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Attention : les textes publiés appartiennent à leurs auteurs, ils sont protégés par le droit d'auteur

Partagez | 
 

 Tome 1:La pierre de vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Erya
Petit poète
Petit poète
avatar

Nombre de messages : 49
Age : 25
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: Tome 1:La pierre de vie   Ven 16 Juil - 20:45

Chapitre 1: Le gout de la liberté




Le mieux pour une histoire est de commencer par il était une fois dans un
beau château, une princesse etc...sauf que cette histoire ne se débute
pas dans un château, elle l'aurait pu, mais vous raconter comment je
m'en suis enfuie est inutile, j'ignore moi même comment j'ai réussi à
éviter tout les garde.
Je la commence donc lorsque j'ai quitté le
palais, je suis seule dans la forêt et je continue d'avancer. Le soleil
était en train de se coucher m'offrant ses derniers rayons dans le dos.
Je ne m'étais pas trompée, je m'éloignais bien de la cité d'Horpha, la
où je vivais encore il y a quelques heures. La bas, j'étais Athénaka,
fille du roi, princesse et futur souveraine du peuple d'Horpha. Ici je
suis Athénaka, juste Athénaka, pas de titre, pas d'obligation, pas de
tour dorée où j'étais enfermée pour apprendre à devenir une bonne
épouse et mère. Voila à quoi se résume une vie de princesse, donner le
titre de roi à mon futur époux et lui donner des descendants.
Comme si ma vie ne pouvais se résumer qu'à cela! J'avais besoin d'aventure,
de liberté, de savoir et non d'un vieux noble de l'age de mon grand
père comme mari! Cette idée me fit froid dans le dos, si je devais me
marier, je voudrais que se moi qui en face le choix, et non mon père et
ses conseillés. Je suis assez mature pour faire mes choix moi même, je
veux être seule maitre de mon destin, était ce si grave? Il s'agit de
ma vie après tout, pas la leur! Et à quoi me servirait un époux? Mise à
part me faire mère, je ne le verrais jamais, ni le connaitrait, il sera
trop occuper à diriger le royaume, partir à la chasse ou nous défendre
des rebelles, nos esclaves qui se sont retournés contre nous il y a
plusieurs siècles.
Ils ont les cheveux noirs et on dit qu'ils ont
le coeur aussi sombre que leur chevelure. Ils sont prêts à tuer
n'importe qui, n'importe comment, des femmes éventrées, des enfants
égorgés...Mais heureusement, mes chances de tomber sur un de ses
rebelles sont quasis nuls. Ils ne viennent pas aussi prêt des villages
où mon peuple vit, et le village était proche, je voyais déja la fumée
se dégager des maisons. Il m'a fallu toute la journée pour arriver
jusqu'ici et j'étais épuisée!!! Je fis une légère pose pour manger un
peu, il me fallait reprendre des forces si je voulais continuer. En
plus, je tenais à peine sur mes jambes, je méritais bien cette pause!
Je fouillais dans ma sacoche, j'avais emmené avec moi du pain, du fromage
et une gourde qui était déja vide. Mais heureusement, El Shaddai, notre
divinité, a eu pitié de moi. Une rivière coulait dans cette forêt. Je
m'y approchais pour remplir ma gourde et me rafraichir un peu, mon
visage était couvert de boue pour me faire passer pour une esclave,
j'avais du caché mes cheveux blond dans ma cape pour qu'on ne se doute
de rien...
Un bruit me fit soudain sursauter. Était on déja à ma
poursuite? En me retournant, je vis deux jeunes enfants rire. Leurs
cheveux étaient noirs. Me sachant prêt du village, je m'imaginais qu'il
s'agissait juste d'esclaves normaux...sauf qu'ils ne portaient aucun
signe d'appartenance, aucune boucle d'oreille, ni tatouage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erya
Petit poète
Petit poète
avatar

Nombre de messages : 49
Age : 25
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: Re: Tome 1:La pierre de vie   Ven 16 Juil - 20:47

Chapitre 2: Les Rebelles

Mon
coeur battait la chamade, je m'étais cachée derrière un arbre, j'avais
peur qu'ils ne m'ai vu, après tout, si je les avaient repérés...peut
être que eux aussi...Comment ai je pu être aussi stupide pour m'enfuir
sans la moindre protection? Sans arme? Je m'imaginais quoi? Que parce
que j'étais de haute naissance, je n'avais besoin de rien, que le
chemin serait tout bleu, tout rose, sans aucun ennuie?
Je jetais un
coup d'oeil. Bon, se n'était que des gamins après tout, je n'avais pas
grand chose à craindre...si sa se trouve, je me trompais, ils étaient
peut être trop jeune pour avoir un signe...Je décidais donc de sortir
de ma cachette...Après tout, qu'est se que je risquais?

-Bonjours...vous...vous êtes seuls?
-Non, notre village est juste à coté madame...

Tous deux cherchaient à voir mon visage sous ma capuche, mais je le laissais cacher, on ne savait jamais.

-Je pourrais y trouver une auberge?

Tout deux se mirent à rire, face à ma remarque et ils sortirent...DES ARMES!!!!!

-Une fille d'Horpha, il fallait s'en doutait...
-Il n'y a que cette race pour se croire supérieur et vouloir des auberges de luxe plutot que la belle étoile!

Je
marchais à reculons, totalement effrayée, ils sont si jeunes et
pourtant...ils ont l'air de savoir déja se battre et leur regard est
si...terrifiant...Je leur tournais le dos et me mit à courir,
m'éloignant de la fumée mais aussi des deux rebelles qui me courraient
après. Malheureusement, mon pied se coinça dans une racine, me faisant
tomber, me ralentissant dans ma course. Les deux autres approchaient,
je les entendais. Réfléchissant à un moyen de me défendre, je ramassais
plusieurs pierres sur le sol et les jetais dans leur direction en me
relevant. la première atterri sur un arbre, la suivante toucha un des
enfants sur la jambe et la troisième...je la sentais bruler dans ma
main, lorsque je l'ai jeter, il y eu comme une explosion, les deux
jeunes furent projeter en arrière par le souffle mais ne furent pas
blesser. Ils étaient aussi surpris que moi et hésitèrent à s'approcher.
J'essayais à nouveau de regréer cela, cet explosion, mais rien ne se
produisit. Méfiant, ils s'approchaient de plus en plus, ils étaient là
où j'avais jeter la pierre, ils se penchaient pour ramasser quelque
chose et remuer les lèvres de manière inaudible....Il me jetait soudain
une pierre sur moi, sans trop savoir comment, je la rattrapais sans
difficulté. Ils se reculaient comme si j'étais un véritable danger pour
eux.

-C'est...c'est impossible...
-Une fille d'Horpha...comment?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erya
Petit poète
Petit poète
avatar

Nombre de messages : 49
Age : 25
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: Re: Tome 1:La pierre de vie   Lun 19 Juil - 22:36

Chapitre 3: Arrivée au village.

-Comment est ce possible?
-Grand frère ne va pas aimer ça...
-Lui qui cherchait cette pi...
-Tait toi! Bon, toi la gonzesse, tu nous suis!
-Certainement pas!Je ne vous suivrais pas!!

Gonzesse? C'est moi qu'il appelait comme ça? Quel sale môme mal poli! Il se prenait pour qui celui la? Et en plus il croyait que j'allais les suivre! Je leur jetais la pierre dessus, ils eurent un mouvement de recul mais rien ne se produisit, à leur grand soulagement. Ils sortirent leurs armes en ramassant la pierre.

-Maintenant, tu nous suis, tout de suite!

Je n'avais pas le choix visiblement, ils me firent avancer vers la fumé, celle que je croyais être celle d'un bon feu sortant d'une cheminée de l'auberge...En arrivant labas, les villageois étaient surprirent de me voir, et certains me regardaient avec haine. J'avais peur d'être ici, je voulais partir, fuir, même rentrer au chateau si cela pouvait m'éviter de rester ici...

-T'en fait pas, temps que tu restes avec nous, il ne t'arrivera rien ici.
-C'est ça, deux gamins vont empêcher tout le village de m'assassiner!
-Les deux gamins sont les fils du chef, alors oui, personne ne te fera quoi que se soit.
-Et vous m'emmenez où tout les deux?
-Voir notre père et notre grand frère. Ils seront quoi faire avec toi...

On m'amena vers une tente, un vieillard y été assis. Il leva les yeux vers moi, surpris de ma présence. Le plus jeune lui tendis la pierre en baissant la tête

-Père...cette fille est...enfin, nous supposons qu'il s'agit de...
-C'est impossible...
-Oui, nous savons mais...
-Elle a réussi à s'en servir

L'homme se leva et me regarda avec méfiance. Il posa sa main sur sa barbe qu'il caressa doucement et fini par sortir.

-Oméga ne va pas apprécier cette nouvelle, et il voudra la tester...lui qui recherchait temps cette pierre, le voila devancer par une fille d'Horpha...le pauvre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erya
Petit poète
Petit poète
avatar

Nombre de messages : 49
Age : 25
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: Re: Tome 1:La pierre de vie   Jeu 22 Juil - 22:41

Chapitre 4: La quête.

Les gens du village étaient assis autour d'un énorme feu de camp. En me voyant, les murmures cessaient, et tous me dévisageaient.

-Paix mes amis, cette jeune personne est notre invitée, je crois qu'il est intéressant de l'avoir parmi nous en cet instant.

Personne ne fit de commentaire, mais ce n'est pas pour autant que l'on ne me lâcher du regard, ni même prononcer un mot.
Il y eu soudain des cris de joue, et les enfants se levèrent, courant vers un homme qui venait d'arriver. Il s'agissait d'un des leurs, un peu plus âgé que moi. Son regard était d'un bleu intense, comme l'océan que je vois depuis la fenêtre de mes appartements...Il était plutot bel homme, pour un rebelle...
Son regard croisa le mien, il eu comme un choc, différent de celui des autres...

-Je vois que l'on laisse venir tout et n'importe quoi ici...

Bien entendu, se "tout et n'importe quoi" était moi. Il n'était vraiment pas sympathique!

-Et qu'est se qu'elle fait avec nous celle la?
-Elle a la pierre...

Il y eu un lourd silence, encore pire que tout à l'heure. Tout le monde me regardait bouche grande ouverte, je suis sur que si on leur aurait dit que j'étais une des leur, ou la princesse, ça aurait fait moins d'effet...

-Impossible...une...enfin...
-Nous t'attendions pour que tu la teste mon fils...

L'individu s'approcha de moi, la pierre était autour de mon cou comme un collier. Il l'attrapa et déboutonna sa chemise, dévoilant lui aussi une pierre. Je fut surprise de voir qu'elles s'emboitaient comme les pièces d'un puzzle... Il me regarda livide.

-Ainsi, la personne qui est censée nous délivrer des mains du peuple d'Horpha, c'est toi...
-Qu...quoi?Non, je...je suis une fille d'Horpha...je ne peux pas...
-Nous rendre égaux? Pourquoi?
-Egaux? Je...
-Oméga, tu dois l'emmener vers l'oracle...
-Je t'en pris, si les deux élus sont de race différentes, de sexe différents, c'est que aucuns des deux peuples ne sera dominer par l'autre.
-Cela suffit Oméga, seul l'oracle nous révélera ses chose, tu dois la trouver avec cette jeune fille!
-Bien père...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erya
Petit poète
Petit poète
avatar

Nombre de messages : 49
Age : 25
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: Re: Tome 1:La pierre de vie   Sam 28 Aoû - 12:43

Chapitre 5: en route pour l'aventure!

Nous étions levés au aurore, un long chemin nous attendait pour rejoindre l'oracle. J'avais entendu parler de son existence, il s'agissait d'un homme assez âgé et sage, le porte parole du Dieu que nous servions. J'ignorais qu'il aidait aussi les rebelles. Sauf que voila, problème, je voulais encore dormir...il était beaucoup trop tot pour se lever...

-Debout la marmotte!
-Hummmmmmmmm qu'on me laisse dormir en paix...QU'EST SE QUE TU FAIS DANS MA CHAMBRE???
-Déja, on est pas dans une chambre, mais sous une tente, ensuite, je dois te supporter pendant tout le voyage, alors tu as intérêt à bouger tes fesses!

Je me mis à grogner. Hors de question que je parte avec lui!Plutot être vampiriser ou dévorer par des sirènes! Il fini par sortir en râlant, et moi j'en profiter pour me laver avec la carafe d'eau et m'habiller. Ma robe avait été lavée, et elle était sèche, je pouvais donc la mettre tranquillement...mince...fichu fermeture éclair qui refuse de se fermer...

-Alors, tu en met du temps!!
-Ma fermeture...est coincée...
-Je me disais aussi que tu avais pris du poids hier soir...!!

Oméga se mit à rire, me faisant enrager d'avantage. Je n'avais jamais réussi à fermer cette fermeture dans mon dos seule, au chateau, il y avait toujours une esclave pour d'aider...Mais la, j'étais seule...hein? Mais...Non, il ne va pas...

-Ne me touche pas!!
-Tu as bien besoin d'aide, non?
-Oui mais...

Sa main glissait le long de mon dos, remontant la fermeture de ma robe. Je restais immobile, lui aussi. Mon coeur battait à 100 à l'heure...sa main m'avait comme brulé lorsqu'il m'a touché...

-On devrait y aller...
-Oui...allons s'y...Oméga...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erya
Petit poète
Petit poète
avatar

Nombre de messages : 49
Age : 25
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: Re: Tome 1:La pierre de vie   Sam 28 Aoû - 12:44

Chapitre 6: combat pour obtenir le respect


Nous marchions sans cesse, notre route avait elle une fin? J'en doutais, Oméga refusait que l'on s'arrête ne serait ce qu'un seul moment. Le soleil était haut dans le ciel, et je commençais à avoir fin. Mais comme bien entendu, Oméga marchait plus vite que moi et refusait de ralentir.

-On a pas le temps, ce n'est pas une simple promenade de santé que nous faisons, mais une mission importante!
-J'en rien à faire, je suis affamée, épuisée, je veux que l'on s'arrête!
-Je me demande comment tu as pu être choisi par la pierre, t'es tout juste bonne à rester deux secondes sans te plaindre! Mais bon, quand on née avec une cuillère en or dans la bouche, on ne sait rien faire soit même sans avoir quelqu'un pour faire les corvées à sa place!

Je n'aimais pas le ton qu'il employait, il osait m'insulter de fainéante et d'incapable, pourtant j'avais réussi seule à sortir de se maudit palais sans l'aide de quiconque. Pour qui se prenait il à me parler comme ça?

-Tu ne sais rien de moi, alors je t'interdit de me parler comme ça!
-Ose me dire que jamais, tu n'as regarder l'un des miens comme une sous race, ni même leur donner des ordres juste pour te coiffé, t'habiller ou te donner à manger!
-Je...
-Tu vois bien, tu n'es bonne à RIEN!!
-Si je suis capable de faire des choses!
-Quoi par exemple?

Que pouvais je lui dire, je n'avais appris qu'à devenir une bonne épouse souriante, charmante et obéissante, capable d'élever des enfants, ou plutot m'occuper d'eux lorsqu'ils ne seront pas avec leurs nourrisse...si je lui disais ça, il allait se moquer de moi.

-Est se que tu sais te battre au moins?
-Se battre? Quel horreur!Seul les rebelles se battent!
-Bon...te défendre en as de danger dans se cas?
-Heu...ce sont les hommes qui doivent protégé les femmes...
-Oué, c'est pas gagné!

Oméga continua d'avancer, je me rendais compte que si je voulais obtenir son respect, il faudrait que j'apprends à me battre comme une femme rebelle.

-Attend, tu pourrais...m'apprendre?
-A te battre?
-Oui

Oméga hésita un moment, il disait que nous n'avons pas le temps pour nous arrêter, mais je voyais bien qu'il avait envie de se battre...

-Très bien, je vais t'apprendre. Prend ça!

Il me tendis une sorte de poignard. Je ne me senti pas à l'aise à l'idée de tenir une arme, les femmes n'étaient pas censé en avoir, surtout une princesse!

-Non, tiens le comme ça!

Oméga s'approcha de moi, sa main se posa sur la mienne et il guida mes mouvements. Mon dos était collé contre son torse et il me montra comment bouger le bras, me tenir sur mes jambes pour éviter d'être déstabilise par un ennemi qui m'attaquerait, comme esquiver des coups.

-Au moins tu sais apprendre vite, plus tard je te testerais pour voir si tu as bien tout retenu...

L'idée de me battre contre lui m'amusait et m'effrayait en même temps. Arriverais je à retenir tout ses mouvements sans être blessée?

-Bon tu viens? Il y a une auberge pas loin, on pourra y faire une pause pour manger!
-Oui j'arrive!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erya
Petit poète
Petit poète
avatar

Nombre de messages : 49
Age : 25
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: Re: Tome 1:La pierre de vie   Ven 10 Sep - 22:52

personne ne lis ma fic? Pleur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erya
Petit poète
Petit poète
avatar

Nombre de messages : 49
Age : 25
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: Re: Tome 1:La pierre de vie   Ven 17 Sep - 19:20

Chapitre 7 : Un instant d'humiliation par l'un des siens...


Nous nous étions arrêtés à l'auberge, je mourrais de faim, cependant c'était Oméga qui avait l'argent, et qui décidait de se que l'on mangeait, une salade chacun...quel radin!!Il ne pouvait pas nous acheter de la viande avec des pates, ou du poisson? Sa bourse était pleine, il pouvait bien faire un effort!!

-Non, nous avons un long chemin à faire, et je ne veux pas dépenser tout inutilement! Ce qui a dans ton assiette est bourré de vitamine pour tenir jusqu'à la prochaine auberge...
-Il y a rien de mieux que ça?
-Si tu n'en veux pas, t'en pis pour toi...

Je me mis à grogner, mais j'avais tellement faim que après avoir remercier El Shaddai pour la nourriture et le compagnon de malheur qu'il m'avait apporté et me mis à manger. C'était bon, mais je refusais de l'avouer à Oméga. J'avais tout avaler en un temps record.

-Tu as fini? Bien, on va pouvoir partir!

Il se leva et donna un pourboire, (un gros pourboire même) à la jeune serveuse au cheveux sombres. Pourquoi à elle, il lui offrait autant d'argent alors que moi, j'ai eu le repas le moins chère?
Je me levais et avancer vers la sortie la tête haute, peut être trop puisque je rentrais dans un type qui entrait. Il avait l'air furieux, il s'agissait d'un fils d'Horpha, si je lui parlais, il allait peut être me délivrer!

-Monsieur je...
-Vous ne savez pas regardez où vous allez ma demoiselle?
-Excusez messire...ma maitresse...elle...

Oméga reçu une gifle qui lui fit partir la tête sur le coté. Oméga lança un regard noir au type, mais malgré qu'il ait envie de lui faire regretter son geste, il ne fit rien.

-Il faudrait apprendre à votre esclave à ne parler que lorsque l'on lui en donne l'ordre, mais vu comment se comporte sa propriétaire, pas étonnant que l'esclave se comporte limite comme un barbare!!

Pour qui se prenait se type? C'était plutot lui le barbare, comment il pouvait me parler sur se ton et frapper sans raison Oméga? C'était injuste!!
J'allais lui répondre mais Oméga m'en empêcha.

-Nous sommes vraiment désolée messire, cela ne se reproduira plus...pardonnez nous...nous devons rentré...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erya
Petit poète
Petit poète
avatar

Nombre de messages : 49
Age : 25
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: Re: Tome 1:La pierre de vie   Ven 17 Sep - 21:21

Chapitre 8: Et si on faisait connaissance?

J'étais furieuse à cause de ce sale type, pour qui se prenait il à nous considéré, Oméga et moi, pour des moins que rien?S'il savait se que j'étais, je suis sur qu'il irait nous faire des excuses sur le champs!! Mais il risquait aussi de me faire ramener au palais, et ça, je ne le supporterais pas!!
Oméga lui restait silencieux pendant que nous nous éloignons de cette auberge. Le silence était insoutenable, et je fis la première à rompre le silence.

-Je n'ai jamais vu un fils d'Horpha se conduire ainsi...
-Vraiment? Pourtant tu devrais en avoir l'habitude puisque tu vis parmis eux...quoi que si tu te conduit pareil se n'est pas étonnant!
-Arrête, jamais je n'ai levé la main sur qui que se soit, ni même parler de cette façon à un esclave!
-C'est ça! Toi et ton espèce vous...
-Arrête de me mètre dans leur lot, tu ne sais rien de moi!
-Et justement, j'en ai rien à foutre!
-Dommage pour toi, parce que je vais te dire qui je suis, monsieur l'ours mal léché! Je m'appelle Athé...kana...retient le bien parce que je ne le répèterais pas, Athékana...j'ai 18 ans et...
-Ok...Athékana, j'ai pas envie d'entendre tout tes salades sur qui tu es, tout se qui compte pour moi, c'est se fichu caillou que tu possèdes, après il peut t'arriver se que tu veux, tu peux partir, crever, ou je ne sais quoi d'autre, mais temps que tu n'auras pas accompli ta mission, je ne veux rien entendre!

J'ignorais s'il avait compris que je mentais sur mon nom, de toute façon, tout le monde connaissait mon prénom en temps que princesse, et j'avais trop peur de voir sa réaction lorsqu'il le serait.

-Je pensais juste que si on pouvait communiquer un peu, le voyage serait plus agréable...
-OK, si sa te fait plaisir, discutons!Raconte moi donc tout tes petits soucis insignifiant de ta vie de gosse de riche!
-Tu vois, tu recommence déja Oméga, tu es déja désagréable sans savoir quoi que se soit!
-Pfffffffffffffffffff rien à cirer de ta vie de toute façon!Mais bon, si tu veux parler, je suppose que même si je tente de t'en empêcher, tu parleras, les filles ne sont bonnes qu'à jaser de toute façon!
-C'est faux, je ne parle pas sans arrêter pour jaser, je ne dis jamais de mal de qui que se soit!
-Oué oué...
-Si j'aurais su, je serais restée chez moi!
-Sa alors, je me demandais aussi pourquoi!
-Parce que on a voulu me marier!
-Un mariage! Quoi de plus beau!Un truc que rêve toutes les filles!
-Plutot mourir que d'être marier à se sale type!
-Un sale type?
-Oui, un gros pervers, chauve, répugnant, vieux et...
-OUA, c'est vrai que tu ne dis absolument aucun mal de ton "époux"!
-Et toi, tu ne dis rien de toi?
-Et bien je suis Oméga, j'ai 21 ans, mon père est le chef des rebelles, se qui fait de moi son second et meilleur assassin, je peut me faire passer pour n'importe quoi, je suis un as du déguisement et...
-Et tu es à peine modeste!!

J'accélérais le pas en retirant une mèche de cheveux blond de mes yeux. Mais Oméga me rattrapa rapidement

-Je te rappel que c'est toi qui voulait que je parle un peu de moi?
-Je n'ai plus envie de t'écouter...
-Tssssssssss c'est enfant d'Horpha, tous les même...
-ARRÊTE DE DIRE ÇA!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erya
Petit poète
Petit poète
avatar

Nombre de messages : 49
Age : 25
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: Re: Tome 1:La pierre de vie   Ven 24 Sep - 22:29

Avec Oméga, c'était toujours la guerre, j'avais l'impression que son passe temps favori était de m'emmerder le plus possible! Il était vraiment insupportable, toujours en train de me rabaisser, de me traiter de moins que rien...mais le pire fut le moment de notre "entrainement au combat"...

-Tiens toi droite Athékana, non, non, et non, ne met pas ta main comme ça!
-Elle est bien mise ma main!
-Très bien, dans se cas, fait des mouvements comme ceci avec ton poignet!

Il me fit une démonstration en je devais tourner le poignet de gauche à droite et de haut en bas avec l'épée. Celle ci était un peu lourde, mais je ne voulais pas qu'il se moque de moi parce que je n'arrivais pas à la soulever!

-Plus vite, plus loin!

J'obéis, sauf que je n'arrivais pas à bouger d'avantage le poignet, l'épée fini par me tomber des mains lorsque mon adversaire croisa le fer de sa lame sur la mienne.

-Qu'est se que je te disais? Tu ne dois pas mettre ton poignet ainsi, sa te bloque les mouvements et en plus sa te déstabilise!
-C'est ça monsieur je sais tout...
-Fais pas cette tête, je vais te remontrer, la; comme ça, tu vois, tes mouvements sont plus libres si tu place ton pouce de se coté et que tu ne met pas ton doigt sur la lame, il s'agit d'une erreur de débutant...bon, on réessaie, met toi en position...écarte un peu plus les jambes pour bien être en équilibre, sinon tu te fera tuer.

J'obéis et il me donna quelques échange avec l'épée avec un sourire au lèvres

-Pas mal...et si je fais ça?

Oméga fit un pas sur le coté et je suivi son mouvement, il accéléré peu à peu mais je fini par être désarmer et la pointe de sa lame était figée au niveau de ma gorge.

-Oué, pas mal pour un début, on dirait qu'on va pouvoir faire quelque chose de toi...

Il rangea nos épées et me fit signe de le suivre pour reprendre la route. Si je me souvenais bien des cartes étudiés dans ma tour, nous étions presque arriver à la plage, se qui était plutot une bonne chose, on ne serait pas obliger de passer par les montagnes ni par les plaines arides.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erya
Petit poète
Petit poète
avatar

Nombre de messages : 49
Age : 25
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: Re: Tome 1:La pierre de vie   Ven 1 Oct - 22:23

Chapitre 9: Et les méchants dans tout ça?

Je suppose que nous sommes tous du même avis, il n'y a pas de superbe histoire sans super méchant...alors laissez moi vous parlez d'un de nos méchant de l'histoire, je ne le connaissait pas vraiment lorsque cette histoire à débuter, je n'avais qu'à peine entendu parler de lui...Et je suis sur que vous serez surpris de découvrir qui est ce "méchant".


Il se tenait droit, devant sa boule de cristal d'où il pouvait tout voir, se qui l'intéressait était se qui pouvait ressemblait à un petit couple...et j'insiste sur le "ressemblait". Il s'agissait de moi et d'Oméga, au moment où celui ci, avec ses sautes d'humeurs, se montrait sympathique avec moi, et lorsque nous combattions. Bien entendu, nous ignorons que nous étions surveillé, je ne suis au courent que pas des "on dit" des serviteurs de cette situation et de se qui concernait les plans de cet individu.
Oublié tout se que vous savez des "méchants", le fait qu'ils soient vieux, bossus, et laid, cet homme était d'une beauté incroyable! Blond, le regard sombre, un sourire d'ange...Je suppose que c'est de la que viens le proverbe "les apparences sont trompeuses...", malgré son coté angélique, cet individu faisait parti de se que l'on appel enfant du serpent.
Le serpent fut la seule créature à défier El Shaddaï et à en subir les conséquences. Il fut privé de ses ailes magnifiques et de ses pattes, condamné à marcher sur le ventre et manger la poussière tout les jours de sa vie.
Les enfants du serpent sont les créatures descendants du serpent, tout comme celui ci, ils ont hérité de son envie de vengeance, sa haine et sa cruauté...Mais je suppose que vous parlez de nos légendes et des relations entre créatures risquent de nous éloigner de notre histoire.
Mais vous donnez son nom ne serait pas raisonnable pour le moment...Se que je peux vous dire pour le moment était que en nous voyant, il était furieux, et nous regardait avec haine.

-Sa ne se passera pas comme ça, il est hors de question qu'ils accomplissent leur mission, père a eu trop de mal à faire en sortent qu'ils se haïssent, il est hors de question que ses individu mettent un terme à se qu'il a construit!

Il s'éloigna de la boule et ouvrit un livre, en effectuant une incantation, il fit apparaitre trois ombres.

-Mes cher frère, il a y deux individu qui s'opposent à la volonté de père, je vous ordonne de partir à leur recherche et de les éliminé...non...tuer l'homme, et ramener moi la fille vivante...

Les ombres s'inclinèrent devant l'individu et longèrent les murs à la recherche d'une sortie ne laissant aucune trace de leur passage.

-Princesse Athénaka...pourquoi mon ami le baron n'est il pas à vos cotés?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erya
Petit poète
Petit poète
avatar

Nombre de messages : 49
Age : 25
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: Re: Tome 1:La pierre de vie   Ven 8 Oct - 22:10

Chapitre 10

D'ici, je pouvais voir notre résidence d'été, juste au bord de la plage, j'avais une belle vue de ma chambre sur le couché de soleil sur la mer, un vrai paysage romantique dans ma tour dorée. Mais cette fois, le paysage était différent, il avait cette fois un gout de liberté, et puis je ne partageais pas ce spectacle seule, mal accompagnée, certes, mais au moins avec quelqu'un...

-Sa ne te manque pas? Ton petit chez toi bien douillé, tes esclaves a ton service tout ça?
-Pas vraiment...
-On a pas tout les jours un aussi beau tableau chez toi?
-Non, en effet, ici c'est plus magique...plus libre...
-Quand j'étais gosse je rêvais de vivre dans ce château...
-Tiens, tu te décide à faire la conversation?
-Possible...

Il avait dit cela en haussant les épaules, et il eu un long silence. J'avais décidément casser le peu d'ambiance qu'il y avait en cette fin de soirée. Au moins j'avais toujours le couché de soleil!

-Ecoutes...
-Je n'entend rien Oméga.
-Si tait toi...des cavaliers...

Je tendis l'oreille, non je n'entendais rien, il devait être parano ou...
Oméga me tira par le bras et se mit à courir en m'entrainant avec lui. C'est alors que je commençais à entendre les hennissements des chevaux et des cris.
Ils devaient être la pour moi, père avait du les envoyé à ma recherche en découvrant ma fugue!

-Dépêche toi! On doit trouver une planque avant qu'ils nous trouvent!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erya
Petit poète
Petit poète
avatar

Nombre de messages : 49
Age : 25
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: Re: Tome 1:La pierre de vie   Ven 8 Oct - 23:11

Nous n'avions aucun endroit où nous cacher, et nos poursuivant étaient plus proches. J'avais peur, si on nous attrapait, je serais pour ma part enfermée jusqu'à mon mariage dans ma tour en question. Et pour Oméga...j'imaginais un peu le pire pour lui, il risquait d'être soupçonné de m'avoir kidnappé, ou aider à m'enfuir, et serait soit banni soit exécuter, et sa, je ne l'accepterais pas...

-Sauve toi, c'est moi qu'ils veulent!
-Et je fais comment sans toi? Tu oublie que j'ai besoin de toi et de la pierre pour nous rendre libre.
-Tu ne crois tout de même pas à ses sornette? Tu crois vraiment que moi, une fille d'Horpha, vais trahir mon peuple et nous rendre esclave à notre tour?
-Je n'ai jamais dit que ton peuple devait subir l'esclavage...

Je le regardais, il avait l'air sérieux en disant cela, pourtant, cela me paraissait impossible, un monde sans esclave? Sans maitre? Sa me paraissait contre nature et pourtant...

-Ils sont la, je les vois!!

Oméga poussa un juron et retira sa veste, une grimace de douleur se dessina sur son visage. Je m'éloignais un peu de lui. Je fus alors surprise de voir deux grandes ailes noirs sortirent de son dos. C'était quelque chose d'étrange et de magnifique avec un je ne sais quoi d'effrayant.
Il se tourna vers moi et tenta de me tirer contre lui, se qui me fit encore plus peur

-Viens avec moi tu ne risque rien!!
-Non...je...qu'est se que tu es en réalité?

Oméga s'apprêtait à parler mais les cavaliers étaient juste à coté de nous. L'un d'entre eux m'avait tiré par le bras. Je me débattais mais ils étaient nombreux, Oméga essaya de les repoussaient mais cela ne donna aucun résultat. Il ouvrit ses ailes en grands et s'envola, il savait qu'il n'y avait rien à faire pour moi, mais je l'entendais murmurait avant qu'il ne disparaisse qu'il me retrouverait où que je sois...J'ignorais si cela devait me réjouir où au contraire m'effrayer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erya
Petit poète
Petit poète
avatar

Nombre de messages : 49
Age : 25
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: Re: Tome 1:La pierre de vie   Sam 9 Oct - 22:49

Chapitre 11 : chez soit...

Les soldats me reconnurent à mon grand malheur, en nous voyant nous enfuir, ils avaient cru qu'Oméga avait juste kidnappée une fille d'Horpha quelconque et non la princesse...ils m'ont donc escorté jusqu'au palais. Je poussais un soupire, père allait bientot apprendre ma présence labas, et je pourrais dire adieu à ma liberté.

-Ne vous inquiétez pas princesse,ce rebelle ne vous importunera plus
-Oui, nous monterons la garde devant la porte de votre chambre, vous ne reverrez plus cet abominable monstre!
-Ooooooo oui...bien sur messieurs...
-Désirez vous quelque chose de particulier?
-Je...j'aimerais bien manger quelque chose et...je suis épuisée...
-Bien entendu, nous allons prévenir les esclaves de préparer votre chambre et votre repas.

Je restais de marbre, j'ignorais pourquoi mais maintenant le mot "esclave" m'était devenu insupportable...Mais je ne fis aucun commentaire, j'étais trop fatiguée, et ne rêvais que d'un bon repas, un bain bien chaud et de mon immense lit .

-Dépêche toi, ne fais pas attendre son altesse!
-Oui monsi...AIEEEEEEEEEEEEEEEEE!!!!

Je me retournais et fonçais vers les cuisines d'où provenait le son. Une jeune fille esclave était au sol, avec un immense bleu au visage. Un des soldat avait le bras levait, prêt à la frapper à nouveau.
Mon sang se mit à bouillir dans mes veines. Je me précipitais vers la fille prête à la protégé de cet homme.

-Refaites ça encore une fois, et je vous fait exécuter!
-Mais cette esclave ne faisait pas...
-Je vous ai prévenu, si je vous vois l'approcher...

Je laissais ma menace en suspension, le soldat lança un regard noir à la jeune fille, et j'eus soudain peur qu'il ne trouve un moyen de se venger sur elle de se que je venais de faire.

-Quel est votre nom?
-Anny madame...
-Tu rentres dans mon service personnelle, j'ai besoin d'une femme de compagnie en permanence à mes cotés.
-Mais madame, une esclave ne peux...
-J'ai dit qu'elle sera à mon service personnelle et elle le sera!

Le soldat se mit à palir et s'éloigna en s'inclinant.

-Est ce que ça va?
-Je...je...oui votre altesse...
-Pas d'altesse entre nous, appelle moi Athénaka. ET ne t'en fait pas pour se type, il ne te fera plus rien.
-Permettez moi d'en douter, il est facile de faire disparaitre un esclave sans que personne ne remarque quoi que se soit
-Pas si tu es à mon service, ne t'inquiète pas, je te donne ma parole devant El Shaddaï que plus jamais...
-Je vous en pris, ne faites pas une promesse que vous n'êtes pas sur de tenir...enfin je ne met pas votre parole en doute mais...

J'essayais de lui montrer un sourire rassurant, mais je savais qu'elle avait en parti raison, si seulement Oméga était la, lui aurait peut être aidé cette fille à rejoindre les rebelles, ou empêcher le soldat de lui faire à nouveau du mal...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erya
Petit poète
Petit poète
avatar

Nombre de messages : 49
Age : 25
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: Re: Tome 1:La pierre de vie   Dim 17 Oct - 22:18

Chapitre 12: une mauvaise visite.

J'avais dormi comme un bébé dans mon immense lit de princesse! Anny avait dormi sur une botte de paille juste à coté de mon lit. Elle était debout avant moi et regardait par la fenêtre. En me voyant éveillé, elle se précipita vers moi pour m'aider à m'habiller. Je revêtis une robe de chambre et me dirigeais vers un bon bain fumant. L'eau chaude était tellement agréable!

-Je vais préparer votre déjeuné.
-Non reste ici, ce n'est pas à toi à faire ça
-Mais madame...
-Je suis sur que l'autre attend que tu face un pas en dehors de cette chambre pour t'avoir, et ça, je ne le permettrais pas!

La jeune esclave ne dis rien mais s'éloigna quand même et demanda mon plateau à un autre serviteur hors de la chambre.
Je fus soulagée qu'elle ne s'éloigna pas, mais elle revient avec une tête d'enterrement.

-Qui y a t il?
-Vous avez une visite madame...
-Sais tu de qui il s'agit?
-Oui, le baron de Rasaha...il a appris que vous étiez ici...
-A non!Pas se sale pervers ici!
-Votre père tiens à se que...
-Je n'épouserais pas ce vielle homme, il est plus vieux que mon père, il pourrait même être mon grand père! Et il a je ne sais combien de maitresse!
-Oui madame...
-Et ses terres, un vrai désert! Je ne vois pas pourquoi mon père s'y intéresse!

Comment mon père pouvait vouloir me faire épouser cet individu? Il était odieux, et affreux! Un vrai monstre de foire!

-Il demande à vous voir, que dois je lui faire parvenir comme message?
-Dites lui que je le recevrais dans les jardins...
-Je vous demande pardon?
-Autant e finir une bonne fois pour toute avec cet imbécile! Prépare mes affaires, je vais le rejoindre aux jardins...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erya
Petit poète
Petit poète
avatar

Nombre de messages : 49
Age : 25
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: Re: Tome 1:La pierre de vie   Mer 20 Oct - 18:57

Je regardais mon reflet encore une fois, mes cheveux avaient été bouclés et remontés en chignon, Anny y avait ajouté quelques fantasy, tel des fleurs et des rubans blancs pour suivre avec ma robe. Ma robe, parlons s'en de cette merveille, entièrement faite à partir de soie confectionnée par les elfes, décorée à la main d'une broderie d'or. Au niveau du décolleté était agrafé une broche en forme de lion en or entouré de dentelle. Si le devant était d'un vrai beauté, vous ne savez encore rien de la voir de dos! Elle laissait voir mes épaules et des motifs y étaient encore présent sur une légère traine. Porter cette robe me donnais l'impression d'être un paon blanc qui refusait de faire sa roue...

-Vous êtes magnifique altesse!

Je souriais à moitié, j'avais voulu mètre une robe plus simple, je lui faisais déja l'effort de le voir, je ne voyais pas vraiment pourquoi je devrais le voir en grande cérémonie!

-Bien, allons s'y...

Nous traversions les couloirs peu éclairé et arrivions aux jardins où m'attendait le baron. Mon Dieu, j'avais oublié combien il était hideux! Il était dépourvu de cheveux et avait quelque chose d'effrayant dans son regard. Il s'inclina légèrement en me voyant, avec son dos bossu, il avait du mal à y parvenir. Voir son visage m'écœura à nouveau, en plus de son regard de vautour, il avait les oreilles décollés et pointu comme un lutin maléfique qui s'accordait avec son long nez semblable à un bec de corbeau. Il se mit à sourire et je remarquais qu'il lui manquait déja plusieurs dents...
Pourquoi mon père veut il me marier avec un tel homme?

-Votre Altesse, c'est un tel plaisir de vous revoir...

Je poussais un soupire, ce plaisir n'était pas partagé!

(image de la robe http://kader-kouks.com/blog/images/votre-altesse-face.jpg
http://kader-kouks.com/blog/images/votre-altesse-dos.jpg)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erya
Petit poète
Petit poète
avatar

Nombre de messages : 49
Age : 25
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: Re: Tome 1:La pierre de vie   Ven 22 Oct - 22:16

S'il y avait quelque chose que j'aimais, c'était me promener dans les jardins. C'était un endroit où je me sentais en paix, le seul inconvénient était l'individu qui m'accompagnait. Pourquoi cet affreux bonhomme me rendait il la vie si difficile, était ce si difficile à comprendre que je ne deviendrais pas sa femme?
Je poussais un soupire en l'entendent parler de ma royale présence dont il appréciait la compagnie. Il fut essoufflé au bout de quelque pas et nous dûmes nous arrêter près d'une fontaine. Se gros pervers fixait mon décolleté avec insistance, il m'attrapa ma main et se mit à genoux devant moi

-Princesse, je ne désire qu'une seule chose, être à vos cotés, je vous en pris, pour le bien de votre peuple, acceptez de devenir mon épouse!

J'avais retirais ma main de la sienne et la lui envoyait dans la figure et m'éloignais rapidement, sa faisait du bien d'avoir pu gifler se sale type! Je l'entendais grogner et me traiter de gamine gâtée et que j'allais le regretter. Mais je m'en moquais, il ne pouvait rien me faire, il serait condamné mort et il le savait.
Anny me suivi et nous repartions dans mes appartements en riant

-Je ne m'y attendais pas votre altesse...giflé le baron...
-Sa fait un bien fou! Au moins il ne reviendra pas de si tot...
-Je n'en suis pas si sur...il risque d'en avertir votre père...
-Ne parle pas de malheur Anny, de toute façon, je n'épouserais jamais cet homme...JAMAIS!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erya
Petit poète
Petit poète
avatar

Nombre de messages : 49
Age : 25
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: Re: Tome 1:La pierre de vie   Lun 25 Oct - 22:21

Chapitre 13 : un mariage de princesse...

Anny était de bonne humeur cette après midi, Jim, le garçon d'écurie du chateau, venait de lui demander sa main, et ses deux la s'aimaient, il n'y avait pas de doute la dessus. J'étais ravie pour elle, mais je l'enviai bien plus encore, il avait le droit, elle, de se marier avec l'homme qu'elle aimait. Le mariage se ferait se soir, et je voulais tout faire pour que se soit le plus beau jour pour elle.

-Je ferais de toi une vrai princesse, tu vas voir! Tu sera magnifique!
-Mais madame...
-Je veux que tu ai le plus beau mariage du monde, tu as déja le prince charmant, il te faut encore le reste!
-Je voulais plutot un mariage simple et...
-Bien sur, mais il te faut une robe de marié, des fleurs et tes cheveux...je les vois très bien en cascade sur tes épaules, ils sont magnifiques!

J'avais ouvert en grand la garde robe et cherchait une de mes plus belles robes, Anny les trouvait toute magnifique, mais ne s'intéressait qu'au plus simple. Nous finimes par tomber d'accord sur une robe avec des perles. Ils avaient rendez vous au couché du soleil dans les jardins. Je trouvais cela trop romantique.
Je rêvais d'être à sa place, de connaitre cette liberté...

-Tu es parfaite pour se soir!
-Merci beaucoup...je...
-J'ai hate de voir la cérémonie.
-Moi aussi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erya
Petit poète
Petit poète
avatar

Nombre de messages : 49
Age : 25
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: Re: Tome 1:La pierre de vie   Mar 26 Oct - 22:34

Le soleil allait bientot se coucher, Anny était prête, la seule chose que l'on n'avait pas prévu était...le temps qu'il ferait se soir la! De gros nuage noir avaient envahi le ciel, et il faisait déja froid hors des murs du chateau.

-Je crains que le mariage soit reporter altesse...
-Non, tu auras ton mariage, c'est pas un nuage qui va t'empêcher d'épouser l'homme que tu aimes!
-Peut être est ce la volonté d'El Shaddaï...il ne consent pas à cette union...
-Pourquoi serait il contre s'il a fait naitre des sentiments entre vous? Tu sais bien que se qui est lié par lui ne peux être délier!

Anny sourit qu'à moitié, on entendait l'orage gronder, et se n'était pas vraiment rassurant...

-Il vaut mieux que vous rester à l'intérieur, vous risquez de tomber malade...
-Non, je t'accompagne, je veux assister à la cérémonie.
-Mais de votre chambre vous avez vu sur le jardin, vous resterez à l'intérieur et verrez la cérémonie sans risquait de tomber malade,et si vous refusez, j'annule la cérémonie!

Je fis la moue, je savais que sa menace se mettrait à exécution si je ne l'écoutais pas. J'étais assez furieuse après elle, malgré mon rang, elle osait me donner des ordres, mais c'était sa qui me plaisait, enfin une personne qui ne se soumettait pas à mes caprices de petite fille gâtée comme le disait Oméga!

-Très bien, je resterais dans ma chambre te regarder épouser l'homme de ta vie...
-Merci madame...

Anny me raccompagna à ma chambre et s'éloigna vers les jardins. Je poussais un soupire et me contentais de regardait la scène de loin...
Le pasteur était déja présent, et l'orage grondait.

-C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair...

Je connaissais chaque phrase par coeur, on me les avait apprise. J'étais absorbée par se qui se disait que j'en répétais machinalement chaque mot...

-Là où tu vivras je vivrais, lorsque tu t'éveilleras je m'éveillerais...

Je sursautais à ses paroles. Je me retournais cherchant celui qui avait prononcer ses mots. Mais j'étais seule. Je n'étais pourtant pas folle....j'avais pourtant bien entendu la voix de...

-Oméga?

Il y eu encore un éclair qui zébra le ciel dessinant une forme à la fenêtre. J'allais crier en le voyant mais il me plaqua au mur, le regard menaçant.
Dehors la cérémonie continuait. Et j'étais totalement effrayée de la présence d'Oméga dans cette pièce.

-Nul ne peux délier...
-Pourquoi es tu ici?
-Je pensais tuer la fille du roi et t'emmener accomplir la mission qu'il m'a été confié...Je vois que je ne pourrais pas réaliser les deux.
-Et tu vas me tuer?
-Je ne peux pas...pas avant d'avoir fini se que nous devons faire...
-Mari et femme...vous pouvez embrassez...

Des bruits de pas retentirent dans le couloir. Oméga pris un air paniquait et ses lèvres se posèrent sur les miennes. Que...que faisait il? Était il fou? Il ne pouvait pas faire ça...Je tentais de le repousser mais il attrapa ma main et nos doigts s'entremêlèrent et je lui rendis son baiser malgré moi. C'était pourtant interdit, une fille d'Horpha et un rebelle...mais pourtant ses lèvres...si douces...comment y résister?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erya
Petit poète
Petit poète
avatar

Nombre de messages : 49
Age : 25
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: Re: Tome 1:La pierre de vie   Mer 27 Oct - 21:44

Chapitre 14: quand le rêve tourne au cauchemar!

Les lèvres d’Oméga finirent par lâcher les miennes. Son visage s’éloigna et il s’essuya la bouche presque avec dégoût. Je restais figée sur place. Les bruits de pas s’étaient éloignés, et Oméga ouvrit la porte légèrement. Je fermais les yeux, j’avais toujours en tête le goût de ses lèvres, sa soudaine présence sur les miennes…Ce baiser me troublait autant qu’il me fascinait.

-Désolé, c’était la seule idée que j’ai eu pour t’empêcher de prévenir le garde. Tu viendras avec moi, que tu le veuilles ou non.
-Plutôt mourir ! Hors de question que je reparte avec toi !
-Tu préfère peut être te balader avec ton fiancé ?
-Mon quoi ?

Oméga se mit à sourire, je crus que j’allais suffoquer lorsque qu’il annonça que mon mariage avec le baron était prévu pour dans 3 jours…Sous ordre de mon père et de celui ci. Ils ne pouvaient pas faire ça ! Il était hors de question que j’épouse cet hypocrite !
Je m’approchais de la fenêtre, Anny était souriante avec l’homme qu’elle aimait. Je poussais un soupire, en étant princesse, je me sentais encore plus esclave qu’elle, j’aurais préféré naître parmi son peuple plutôt que de subire un tel supplice !

-La vie est injuste…
-Et je suppose que sa va être pire à présent.

Je fis face à Oméga, son visage avait pris une drôle d’expression, géniale, que se passait il encore ?

-Heu…et bien…la bonne nouvelle est que tu n’épouseras pas le vieux.
-Vraiment ? C’est génial ! Comment peux tu en être aussi sur ?

Oméga passa sa main dans ses cheveux, il eut l’air soudain gêné. Je m’impatientais, qu’est ce qui se passait pour qu’il soit dans un tel état ?

-La mauvaise nouvelle c’est que…regarde ton bras, tu comprendras…

Je poussais un soupire et fit ce qu’il me dit…
Non…ce n’était pas possible…Comment une telle chose avait elle pu arriver ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erya
Petit poète
Petit poète
avatar

Nombre de messages : 49
Age : 25
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: Re: Tome 1:La pierre de vie   Mer 27 Oct - 23:02

-Non…Ce n’est pas possible…
-J’ignore comment ça à pu arriver mais…

Je gardais les yeux fixés sur ce…cette chose que j’avais au bras. Seuls des personnes mariés avaient cette marque montrant qu’ils s’appartenaient l’un à l’autre. Pourquoi l’avions nous eu ?

-Je suis mariée à un monstre, je me demande si c’est plus où moins pire que d’épouser le baron !

Oméga se mit à grogner et me plaqua au mur. Son regard était sombre et effrayant.

-Je t’interdis de dire ça, je ne suis pas un monstre!
-Alors explique-moi d’où te viennes ses ailes noires ?
-Ma mère était une hybride, elle est morte en me mettant au monde, son père était un ange et sa mère un être humain. J’ai hérité de ses ailes d’ange, mais c’est très douloureux et long a cicatrisé lorsque je les fais apparaître, je ne les utilise qu’en cas d’extrême d’urgence. Je n’ai pas choisi ce que je suis !

Oméga s’éloigna et regarda par la fenêtre. Il avait soudain l’air calme et pensif. Comme absorbé par ce qui se passait dehors.

-Peut être que…leur mariage est devenu le nôtre…nous avions bien répété chaque mots, chaque phrases et puis…tu m’as embrassé
-Quoi ? Moi je t’ai embrassé ? C’est toi qui m’as plaqué au mur et qui…
-C’était pour t’empêcher de crier, et y a répondu! C’est ce qui a tout provoquer !

Je m’assaillais sur le bord du lit en me tenant la tête. Nous étions donc officiellement marié devant El Shaddaï. Et il n’existait aucun moyen d’annuler ça ! Nul ne peut délier ce que El Shaddaï à lier. Tout le monde savait ça, j’étais condamnée avec un homme que je n’aimais pas, et qui voulait ma mort !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erya
Petit poète
Petit poète
avatar

Nombre de messages : 49
Age : 25
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: Re: Tome 1:La pierre de vie   Ven 29 Oct - 22:09

Chapitre 15: fuite du château

Oméga s’assit juste à coté de moi, lui non plus n’avait pas l’air ravie que nous soyons mariés. Son tatouage symbolisant notre union ressemblait comme au mien, représentant des symboles dans la langue de Dieu et enroulant en une ligne fine le haut de son avant bras. Seul l’oracle parvenait à lire ce qu’il y avait d’écrit…peut être était ce possible d’annuler ce mariage et le savait il à partir de ses symboles?

-On doit partir princesse
-Je n’irais nul part avec toi !
-Sauf que je suis ton mari, tu te souviens ? Où tu iras j’irais…

Je lui jetais un regard noir, je connaissais cela, il n’avait pas besoin de me le répéter. Je regardais par la fenêtre, Anny n’était plus visible…Était elle en train de remonter dans ma chambre ? J’étais soudain inquiète pour elle, Oméga ne tenterait il pas de s’en prendre à elle si elle le voyait avec moi ?

-Nous devons partir maintenant Athénaka, alors arrête de faire ta gamine pourrie et gâtée et tu me suis !

Oméga retira sa veste et avec une grimace de douleur, ouvrit ses ailes. Ce spectacle était toujours aussi effrayant que merveilleux. Ses ailes étaient d’une beauté incroyable, j’avais presque envie de les toucher…
Oméga me fit vite sortir de ma rêverie en me prenant dans ses bras, Anny ouvrit la porte au même moment. Oméga me serra dans ses bras et fonça droit vers la fenêtre sous les cris d’Anny, terrorisée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erya
Petit poète
Petit poète
avatar

Nombre de messages : 49
Age : 25
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: Re: Tome 1:La pierre de vie   Dim 31 Oct - 22:51

Je me débattais et hurlais mais Oméga ne me lachait pas. Il était monté haut dans le ciel, c'était à la fois effrayant et fascinant...La vue était magnifique, voler était vraiment quelque chose d'exceptionnel, d'inédit...merveilleux, il fallait l'admettre, mais j'avoue que j'avais néanmoins le mal de l'air...

-Repose moi au sol!
-Attend que l'on soit éloigné
-Repose moi ou je te vomi dessus!

Oméga eu l'air soudain très inquiet et nous posa sur la terre ferme. Je quittais ses bras et m'effondrais au sol.

-Oua, t'as littéralement changer de couleur! t'es passé du rouge au blanc!
-Fiche moi la paix!

Oméga s'assit au sol et me tira contre lui. J'étais trop mal pour me débattre, et je ne voyais pas de raison de le faire, je me sentais bien dans ses bras si protecteur...

-Respire doucement, voila, tu verras sa ria mieux...respire calmement, moi aussi sa m'avait fait bizarre de voler...

Oméga passa sa main dans mes cheveux et je retrouvais mon calme. Oméga me garda un moment contre lui et il fini par me lacher

-Très bien, allons s'y...Tu vas mieux au moins?

Je lui fit signe de la tête, je me sentais moins barbouillé mais je ne voulais pas qu'il recommence ça!

-On va chez l'oracle?
-Oui, elle nous aidera et pourra peut être trouver le moyen de faire en sorte que le mariage soit annulé...mais avant on va s'arrêter chez des amis, comme je te l'ai déja dit, la cicatrisation est très difficile.

Nous commencions à marcher mais Oméga dut me soutenir sur le chemin, j'avais l'impression d'être ivre et de devoir être soutenue pour faire trois pas sans risquer de tomber une seule fois.!

-Et tes amis...ils sont...
-Un groupe de nomade, des rebelles...alors surtout de prononce aucun mot labas, et laisse moi faire. Je ne suis pas sur qu'ils vont apprécier ta présence, encore moins de savoir que tu es mon épouse!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erya
Petit poète
Petit poète
avatar

Nombre de messages : 49
Age : 25
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: Re: Tome 1:La pierre de vie   Mar 2 Nov - 21:40

Nous avions continué d'avancé lentement, il faisait noir et nous arrivions à peine à distinguer se qui se trouver à 10 pas de nous, et j'étais épuisée

-Ne t'inquiète pas, on est presque arrivé, regarde, on voit déja le feu de camps d'ici!
-Où ça? Je ne vois rien!

Oméga se mit à rire et continua d'avancer, je dus me mettre à courir pour le rattraper. Le résultat de cette tentative fus désastreuse...je tombais parmi les pierres et m'éraflais le genoux droit.
Oméga fini par ralentir et s'approcha de moi

-Est se que ça va?
-Aide moi à me relever...aie!
-Qu'est se que tu as?
-Ma cheville...
-Fais moi voir...
-Ne me touche pas!
-Calme toi, je ne...
-Je t'interdit de soulevé ma robe!

Oméga poussa un soupire et me souleva du sol. A NON!!SA N'ALLAIT PAS RECOMMENCER!!!

-LÂCHE MOI!!!
-El Shaddaï...pourquoi m'avoir marié avec une telle horreur?
-MOI UNE HORREUR?? TU VAS VOIR SI...

Oméga attrapa mon visage et posa ses lèvres sur les miennes. J'étais à nouveau comme paralysé, ses lèvres...Pourquoi fallait il qu'il embrasse aussi bien? Je ne pouvais pas lâcher ses lèvres. C'était comme...non je n'avais pas le droit de penser à ça, c'était interdit, affreux...si agréable...

-HALTE!!

Oméga éloigna son visage du mien comme si nous avions été pris en faute, se qui était le cas...Oméga me garda dans ses bras et avança lentement vers celui qui nous avait adressé la parole

-Que la paix soit sur toi mon frère,mon nom est Oméga, je ne fait que passer avec mon épouse dans votre village, elle s'est foulée la cheville et les enfants d'Horpha sont à notre recherche.

Il faisait noir et je devinais qu'il ne distinguait pas la couleur de mes cheveux. Il nous fit signe de le suivre et Oméga me porta tout le long du trajet.

-Pourquoi tu as fait ça?
-Quoi donc?
-M'embrasser encore une fois
-Pour te faire taire, et c'est toi qui "embrasse" ici
-C'est faux!

Oméga se mit à rire et me déposa à terre

-Nous sommes arrivés ma dame. Bienvenu parmi les rebelles...princesse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erya
Petit poète
Petit poète
avatar

Nombre de messages : 49
Age : 25
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: Re: Tome 1:La pierre de vie   Jeu 11 Nov - 22:59

Chapitre 16: les nomades

Nous entrions dans une sorte de caverne, les seuls personnes présentent étaient des rebelles et plus précisément des hommes. Mon entrée provoqua un lourd silence et des regards craintifs et haineux. L'un d'entre eux sorti même une arme, un petit canif. Heureusement pour moi, Oméga obligea l'homme à lacher son couteau.

-Elle est avec moi.
-Mais c'est une...
-Elle est avec moi, tu es sourd ou tu le fait exprès?

L'autre haussa les épaules et retourna à ses occupations en me lançant un regard noir. J'avalais difficilement ma salive, je ne me sentais pas à l'aise ici...
Oméga se rapprocha de moi et ne me lacha pas d'une semelle.

-N'oublie pas, pas un mot, pas un geste sans mon autorisation.
-Mais...
-J'ai dit, pas un mot.

Mon époux m'aida à marcher et me fit m'assoir sur une sorte de chaise et il examina ma cheville doucement.

-Bon, tu n'as rien de casser, c'est déja sa...d'ici demain sa ira mieux.
-Tu ne compte tout de même pas la laissez sortir d'ici vivante? Cette fille est...
-Cette fille est ma femme!

Il eu a nouveau un lourd silence, la plupart des hommes étaient furieux, après tout, c'était interdit l'union d'un rebelle et d'une fille d'Horpha, surtout si cette fille en question était la princesse! L'un d'entre eux s'approcha de Oméga et le secoua violemment.

-Crétin!!Mais a quoi tu pense? Tu veux nos têtes sur des pics sur les murailles du chateau? Une fille d'Horpha...
-Cette fille est celle qui peut sauver nos peaux, alors tu me lache et me laisse faire se que j'ai à faire. Elle a son role à jouer avec la pierre.

Le type lui lança un regard soupçonneux, il ne devait pas plaisanter avec cette histoire de pierre, encore moins les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tome 1:La pierre de vie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tome 1:La pierre de vie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Goodkind, Terry] L'Epée de Vérité - Tome 2: La pierre des larmes
» LE CYCLE DE JI - LE SECRET DE JI (Tome 1) de Pierre Grimbert
» Les Lames du Cardinal, tome 1 de Pierre Pevel
» L'ÉPÉE DE VÉRITÉ (Tome 02) LA PIERRE DES LARMES de Terry Goodkind
» [Rossignol, Mario & Ste-Marie, Jean-Pierre] Agrippa - Tome 1: Le Livre noir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poésie en ligne :: Histoires-
Sauter vers: